certificat personne vulnérable à faire valider par médecine du travail ?

au

aurore33650

Membre (1 messages)
23h38
  • date d'inscription :10|07|2020
  • Profil :Salarié

Bonjour
Pendant le confinement j'étais en télétravail. Je suis une personne vulnérable et mon médecin ne veut pas que je reprenne le travail sur "site", elle m'a donc fait un certificat "personne vilnérable". Mon employeur exige que j'aille en plus voir la medecine du travail pour valider et dit que le certificat de mon medecin ne suffit pas et que soit disant c'est la loi en invoquant un décret que je n'arrive pas à trouver. Pouvez vous me confirmer si c'est vrai ou pas ?
merci

GU

GUY S

Spécialiste (2746 messages)
17h08
  • date d'inscription :16|01|2019
  • Profil :Retraité

Si votre médecin vous a délivré un certificat d'isolement vous devez le transmettre, si ce n'est déjà fait à votre employeur, qui doit sans demander l'avis du médecin du travail vous mettre en chômage partiel.
Le décret de prolongation de la période d'isolement "personne vulnérable " est paru le 27 mai 2020 : Decret 2020-637 .(decret lié aux arrêts dérogatoires Covid 19)
Ce décret recule de trois mois, (à partir du 10 juillet 2020 - date de fin initiale) la période d'isolement ....soit jusqu'à au 10 octobre 2020....
En l'etat actuel des textes officiels et des décrets ,cette période d'isolement pourrait aller jusqu'au 31 décembre 2020


Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.