Vous êtes à l’étranger, comment vos tests Covid-19 sont-ils pris en charge ?

PUBLIÉ LE :
Vous êtes à l’étranger, comment vos tests Covid-19 sont-ils pris en charge ?
Adobe Stock

Pour détecter la présence de la Covid-19 chez un individu, les pouvoirs publics ont déployé deux types de tests : test RT-PCR ou par détection antigénique. Leur prise en charge est 100 % remboursée par l’Assurance maladie et souvent sans avance de frais. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’avoir une ordonnance pour réaliser un test.

Qu’en est-il des tests réalisés par des Français à l’étranger ?

Tout dépend du pays dans lequel il est effectué :

  • Dans un État de l'Union européenne (UE), de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse ;
  • Dans un État en dehors de l’Union européenne, de l’Espace économique européen, autre que la Suisse.

Test réalisé dans un État membre de l’UE, de l’EEE ou en Suisse

Sur présentation de la carte européenne d’Assurance maladie (CEAM), la prise en charge par l’Assurance maladie est automatique pour les tests immédiatement nécessaires :

  • Tests de dépistage à caractère administratif, c’est-à-dire obligatoires pour entrer sur le territoire de certains États
  • Tests à caractère médical lorsque des symptômes liés à la Covid-19 sont présents

Si le test n’est pas immédiatement nécessaire ou si l’assuré ne détient pas sa CEAM, le test de dépistage sera pris en charge par sa caisse d’assurance maladie lors de son retour sur le territoire français.

Pour bénéficier du remboursement, il devra compléter le Formulaire de déclaration de soins reçus à l'étranger (cerfa n°12267*04).

Quelle que soit la situation, ces tests de dépistage sont pris en charge 100 % par l’Assurance Maladie sur la base d’un forfait de 60 euros qui correspond aux frais de prélèvement et d’analyse.

Test réalisé dans un État hors de l’UE et de l’EEE

Hors UE, EEE et Suisse, seuls les tests à caractère médical, urgent et inopiné seront pris en charge par l’Assurance maladie, à hauteur de 27 % du montant de la dépense.

Pour bénéficier de cette prise en charge, il convient d’envoyer à sa caisse d’assurance maladie le Formulaire de déclaration de soins reçus à l'étranger (cerfa n°12267*04) accompagné d’une prescription médicale ou d’un certificat médical, lors du retour sur le territoire français.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.