Vers une réindexation sur l’inflation des pensions les plus basses ?

PUBLIÉ LE :
Vers une réindexation sur l’inflation des pensions les plus basses ?
Adobe Stock

Alors que le gouvernement avait décidé de limiter la revalorisation des pensions retraite à hauteur de 0,3 % au titre des années 2019 et 2020*, bien loin des 1,8 % d’inflation en 2018, il semble rétropédaler. Déjà, en mars dernier, Stanislas Guerini, le délégué général de La République en Marche (LREM), avait déclaré qu’il fallait revenir sur cette mesure, suivi du Premier Ministre, Edouard Philippe, qui quant à lui, avait admis au micro d’Europe 1 : « pour beaucoup de nos concitoyens qui touchent des petites retraites, cette désindexation qui fait que le pouvoir d’achat est un peu rogné […] est une vraie préoccupation ». « Faire de la politique c’est aussi écouter, et j’entends ce message, donc on peut regarder comment c’est possible » a-t-il ajouté.

*Pour rappel, le Conseil constitutionnel a retoqué, en décembre dernier, cette revalorisation de 0,3 % des pensions pour l’année 2020 : en effet, cette mesure figure dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019, or le texte ne peut porter que sur des mesures concernant l’année 2019, hormis dans le cas où la revalorisation prévue « présente un caractère permanent ».

Revenir à l’indexation des retraites sur l’inflation est également une revendication des Français, puisque selon un sondage, cette requête est arrivée en tête des réclamations effectuées dans le cadre du Grand débat national.

Par ailleurs, cette sous-indexation des pensions mais également la très controversée hausse de la CSG avaient suscité une bronca des retraités qui ont manifesté à plusieurs reprises, afin de demander le retrait de ces mesures. Pour tenter d’enrayer la colère, la CSG a été allégée en septembre et décembre derniers.

Le Chef de l’État semble avoir entendu le message. Ainsi, lors de son allocution télévisée prévue le 15 avril et repoussée à la suite de l’incendie ayant touché la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, Emmanuel Macron prévoyait de faire certaines annonces à l’issue du Grand débat national. Parmi elles, la réindexation des petites retraites sur l’inflation, selon un article publié ce mardi dans Le Monde. Le plafond serait fixé à 2 000 euros, le même qui permette d’accéder à une exonération de la CSG.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.