Vers une extension du pass sanitaire aux écoles ?

PUBLIÉ LE :
Vers une extension du pass sanitaire aux écoles ?
Adobe Stock

L’extension du pass sanitaire débute ce mercredi, avec une présentation obligatoire d’un certificat de vaccination ou d’un test PCR négatif de moins de 48 heures, pour accéder à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes - musées, les cinémas, les théâtres, parcs d’attractions, zoos, piscines, bowlings, etc. Elle se poursuivra début août avec une application aux restaurants, cafés, centres commerciaux, établissements médicaux et transports de longue distance.

Dans un avis sur la « la mise en œuvre d’une éventuelle obligation vaccinale » à destination du Sénat, publié le 19 juillet, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) délivre une série de recommandations visant à enrayer la propagation du variant Delta.

Concernant le pass sanitaire, l’autorité estime qu’il doit être « plus largement utilisé pour diminuer les risques de contamination tout en permettant aux personnes vaccinées de retrouver progressivement des activités professionnelles, culturelles et de loisirs ».

Dans cette dynamique, le Haut conseil va plus loin que le Gouvernement en recommandant l’utilisation du pass sanitaire « lors de la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires pour limiter la contamination dans ces lieux collectifs ».

Pour l’heure, la présentation d’un pass sanitaire à l’école ne semble pas faire partie des plans du Gouvernement. En effet, alors que Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, souhaite une reprise des cours en présentiel à la rentrée prochaine, Gabriel Attal, le porte-parole du Gouvernement a annoncé ce lundi qu’il n’était « pas prévu » de demander un pass sanitaire dans l’enseignement supérieur.

Par ailleurs, concernant l’obligation vaccinale des soignants, le HCSP s’aligne sur la décision gouvernementale, considérant que « la vaccination constitue de très loin le moyen le plus efficace à moyen et à long termes de réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la pandémie de Covid-19 et du retour rapide à une vie sociale et économique acceptable ».

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.