Vaccination anti-Covid: l’Assurance maladie va contacter les plus de 75 ans pour les aider dans les démarches

PUBLIÉ LE :
Vaccination anti-Covid: l’Assurance maladie va contacter les plus de 75 ans pour les aider dans les démarches
Adobe Stock

Depuis le 31 mars 2021, l’Assurance maladie a mis en place une nouvelle stratégie visant à mieux informer les personnes de 75 ans et plus afin d’intensifier la vaccination contre le Covid-19. L’objectif : accompagner de vive voix les personnes âgées souhaitant être vaccinées et n'ayant pas pu prendre rendez-vous en centres de vaccination (vaccins Pfizer ou Moderna) ou en médecine de ville (vaccin Vaxzevria, ex-AstraZeneca).

L’opération « Aller vers » de l’Assurance maladie repose sur trois techniques de contact : les SMS, les appels téléphoniques et les courriers postaux.

À NOTER

D’après les dernières données disponibles, datant du 9 avril 2021, 64 % des personnes de 75 ans et plus (plus de 4 millions de personnes) ont reçu au moins une dose du vaccin ; 35 % d’entre eux (2 256 000 personnes) ont reçu les deux doses nécessaires à l’efficacité optimale du vaccin.

Vaccination contre le Covid-1 : réception d’un SMS

Lorsque l’Assurance maladie est en possession du numéro de portable de la personne de plus de 75 ans, elle leur envoie un SMS. À l’intérieur, un numéro coupe-fil permettant au destinataire d’obtenir un rendez-vous dans les meilleurs délais.

Du 31 mars au 7 avril 2021, 816 000 SMS ont été envoyés par l’Assurance maladie.

Appel téléphonique

Les personnes de cette tranche d’âge qui ne sont pas encore entrées dans le parcours vaccinal peuvent également recevoir un appel d’un conseiller de l’Assurance maladie. L’appel aura pour numéro soit le 36 46, soit le 09 86 01 36 46.

Ce dernier pourra réserver directement le rendez-vous de vaccination sur les sites Doctolib ou Keldoc (et bientôt Maiia) pour l’assuré, et pour son conjoint si ce dernier est également exigible à la vaccination.

Toutes les informations utiles au rendez-vous seront communiquées par le conseiller à la personne appelée : lieu de vaccination, horaire, documents à apporter, numéro de téléphone du centre.

Réception d’un courrier

Dernier moyen de contacter une personne âgée : le courrier. Il n’est envoyé qu’aux personnes pour qui l’Assurance maladie ignore le numéro de téléphonique fixe ou portable.

Le courrier contient un numéro de téléphone « coupe fil », que l’assuré peut appeler pour se faire aider dans ses démarches de vaccination.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.