Sondage IPSOS : état des lieux du système de santé français

PUBLIÉ LE :
Sondage IPSOS : état des lieux du système de santé français

En partenariat avec l’institut IPSOS, la Fédération hospitalière de France (FHF) a organisé une grande consultation sur la vision des Français sur le système de santé dans le cadre du Grand débat national, qui s’achève ce 15 mars. Près de 6 000 français ont été interrogés et l’étude a distingué les préoccupations en fonctions des zones géographiques de chaque Français (rurale, périurbaine et urbaine).

Dans son communiqué de presse, la FHF tire cinq enseignements majeurs qui ressortent de la contribution.

  • L’accès à de bons établissements de santé est la 2ème condition essentielle « d’égalité des chances dans la vie » (84 %), juste derrière l’accès à de bons établissements scolaires (88 %). Du fait de l’importance de ces établissement, les Français s’inquiètent à l’égard de l’état de santé de l’hôpital public (90 % estiment qu’il est en danger). En conséquence, 94 % des Français réclament des moyens supplémentaires pour l’hôpital public.
  • L’étude révèle des tensions en termes d’accès aux soins : l’éloignement géographique des infrastructures et professionnels semble être au maximum de ce que peuvent accepter les Français. C’est également le cas avec les délais d’obtention de rendez-vous, parfois alarmant pour certains spécialistes (2 mois pour un cardiologue, 3 mois pour un ophtalmologiste)
  • Les urgences sont consultées à 42 % pour des raisons inadéquates à cause de la difficulté d’obtention de RDV, pour refus de prise en charge ou encore de facilité et praticité
  • Le fonctionnement du système de santé français est perçu comme opaque et complexe par la majorité des Français. Par exemple, près de 9 Français sur 10 ne savent pas à quoi les différentes cotisations Cette méconnaissance engendre une demande de réorganisation, pour 2/3 des Français, de la gouvernance nationale et davantage de concertation.
  • Les Français souhaitent des réformes pour leur système de santé. Les Français préconisent une augmentation du personnel (87 %), et du budget alloué aux établissement (77 %). Sur la forme, ils demandent plus de pédagogie : la mise en place d’une conférence de consensus annuelle est souhaitée par 3/4 des Français. Parmi les réforme préconisée par les Français, beaucoup concernent le maillage territorial, avec notamment la lutte contre les déserts médicaux

Forte de ces constats, la FHF a proposé 14 propositions accompagnées de plan d’action pour transformer notre système de santé.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.