Soignants : le coronavirus sera considéré comme une maladie professionnelle

PUBLIÉ LE :
Soignants : le coronavirus sera considéré comme une maladie professionnelle
Adobe Stock

Le ministre de la santé a été clair : le coronavirus sera considéré comme une maladie professionnelle pour les soignants qui le contracteraient. Ils bénéficieront, de fait, d’une meilleure indemnisation en cas d’arrêt de travail.

Suivez l’actualité liée à l’épidémie du coronavirus (Covid-19) grâce à notre dossier spécial :

Promesse du gouvernement

Lors de sa conférence de presse donnée lundi 23 mars, Olivier Véran l’avait annoncé : « Aux soignants qui tombent malades, je le dis : le coronavirus sera systématiquement et automatiquement reconnu comme une maladie professionnelle (…). Il n’y a aucun débat là-dessus ».

Des paroles confirmées le même jour par Édouard Philippe, lors de son apparition au Journal de 20 heures de TF1 : « Pour tous ces soignants qui tombent malades, le coronavirus sera reconnu comme maladie professionnelle ».

Indemnisation d’une maladie professionnelle

Les indemnités journalières (IJ) maladie professionnelle seront versées aux soignants sans jours de carence. Les IJ seront donc versées par la CPAM à partir du premier jour suivant l’arrêt de travail.

Le montant des indemnités journalière maladie professionnelle progresse dans le temps :

  • 60 % du salaire journalier de référence : du 1er au 28e jour d’arrêt
  • 80 % du salaire journalier de référence : à partir du 29e jour d’arrêt

Toutefois, les IJ maladie professionnelle sont soumises à un plafond, elles ne peuvent excéder 0,834 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) soit :

  • 205,84 € par jour en 2020 pour les IJ versées du 1er au 28e jour d’arrêt
  • 274,46 € par jour en 2020 pour les IJ versées dès le 29e jour d’arrêt

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.