SMIC 2020 : pas de « coup de pouce » prévu au 1er janvier ?

PUBLIÉ LE :
SMIC 2020 : pas de « coup de pouce » prévu au 1er janvier ?
Adobe Stock

Bruno Lemaire, le ministre de l’Économie et des Finances, s’est dit opposé à un « coup de pouce » exceptionnel au SMIC en 2020, au-delà de la revalorisation automatique annuelle du 1er janvier 2020.

Il suit ainsi les recommandations du groupe d’experts sur le SMIC, consulté chaque année par l’Exécutif avant la hausse mécanique annuelle du salaire minimum.

Ce panel d’économistes chargé de rédiger un rapport analysant l’impact du salaire minimum interprofessionnel de croissance sur l’économie française, justifie son orientation en expliquant d’une part, que « le revenu disponible au salaire minimum en France est en 2019 le plus élevé parmi les pays de l'OCDE alors que le coût du travail au salaire minimum relativement au coût du travail médian se situe dans la moyenne de l'OCDE ».

D’autre part, le groupe d’experts ajoute qu’une hausse du SMIC aurait des effets délétères sur l’embauche des personnels non qualifiés, augmenterait les licenciements, abaisserait la compétitivité des entreprises, sans pour autant contribuer à réduire la pauvreté, dont les origines se trouvent « dans des durées de travail trop faibles et dans la taille du foyer ».

En outre, le rapport affirme que pour lutter contre la pauvreté, la prime d’activité serait plus efficace. En effet, la revalorisation exceptionnelle de la prime d'activité à hauteur de 90 € en 2019 « a davantage contribué à réduire la pauvreté qu'un relèvement du Smic de la même valeur ». Raison principale : la prime s’est davantage concentrée sur les plus bas salaires.

Hausse du SMIC en 2019

Pour rappel, au 1er janvier 2019, la hausse du salaire minimum a été de l’ordre de 1,5 %, ce qui a notamment porté le montant du SMIC net à près de 1 204 euros brut par mois à temps plein.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.