Sevrage tabagique : fin du plafonnement annuel du remboursement des substituts nicotiniques

PUBLIÉ LE :
Sevrage tabagique : fin du plafonnement annuel du remboursement des substituts nicotiniques
Fotolia

Déjà annoncé en mars dernier lors de la présentation du plan « Priorité prévention », la prise en charge par la Sécurité sociale des substituts nicotiniques évolue.

Tout d’abord, le forfait d’aide au sevrage tabagique d’un montant maximum de 150 €/an et par personne disparaît au 1er janvier 2019.

Pour cause, les traitements par substituts nicotiniques sont désormais inscrits sur la liste des médicaments remboursables et de ce fait, pris en charge par l’Assurance maladie à hauteur de 65 %. Selon le contrat souscrit, la complémentaire santé de l’assuré pourra éventuellement rembourser le ticket modérateur.

Aucun plafond de remboursement n’est désormais fixé et l’avance des frais en pharmacie est supprimée. Pour information, aucun tiers-payant n’était initialement appliqué.

En outre, le remboursement par la Sécurité sociale des substituts nicotiniques, permettra d’aligner les prix de ces produits sur l’ensemble du territoire.

Attention : pour donner lieu à un remboursement Sécu, ces substituts nicotiniques doivent figurer :

ET

  • Sur une ordonnance consacrée exclusivement à ces produits, sans aucun autre traitement y figurant

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.