Salariés : quel sera le gain sur votre fiche de paye en 2018…et au-delà ?

PUBLIÉ LE :
Salariés : quel sera le gain sur votre fiche de paye en 2018…et au-delà ?
fotolia

Dès cette année, la majorité des salariés du secteur privé va pouvoir bénéficier de la réforme des cotisations d'assurance maladie et chômage instaurée par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018.

Sur les 12 prochains mois, le dispositif de compensation baisse des charges sociales et hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) se fera en deux temps.

Dès le mois de janvier :

  • Les cotisations maladies au taux de 0,7(5 % appliqué sur le salaire brut sont supprimées
  • Les cotisations d’assurance chômage sont diminuées de 1,45 %. Cette diminution est appliquée au salaire brut
  • La CSG augmente de 1,7 %. Elle sera portée à 9,2 %, donc 6,8 % déductible

A partir du mois d’octobre, le reliquat de cotisation d’assurance chômage de 0,95 % sera à son tour supprimé.

Ces mesures joueront à plein sur le dernier trimestre 2018. Sur les trois premiers trimestres, en revanche, les gains seront limités. De l’ordre de 7 euros par mois pour une personne au SMIC et de 17 euros par mois pour une personne percevant un salaire de 3 500 euros.

A partir du mois d’octobre, un salarié au SMIC pourra constater une hausse mensuelle de son salaire net de 21 euros et une personne gagnant 3 500 euros par mois, une hausse de son salaire net de 50 euros.

Un bémol toutefois, pour les hauts salaires. Ces derniers seront pénalisés aux alentours de 20 000 au 1er janvier puis aux environ de 30 000 euros pas mois à partir du mois d’octobre. Cette baisse du salaire net est due au plafonnement des cotisations d’assurance chômage à hauteur de 4 fois le plafond de la Sécurité sociale.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.