Salariés aidants : des services d’accompagnement dédiés offerts par l’employeur

PUBLIÉ LE :
Salariés aidants : des services d’accompagnement dédiés offerts par l’employeur

Responsage, la plateforme de conseil aux aidants, a publié son baromètre 2018 sur les salariés aidants en entreprise.

Depuis 2013, Responsage propose aux entreprises de soutenir leurs salariés aidants grâce à divers services, allant de la recherche d’information au suivi personnalisé, en passant par le conseil.

Alors que des mesures telles que la reconnaissance du statut d’aidant, le don de jours de congés aux aidants, ou encore, l’expérimentation du « baluchonnage » ont été mises en place en faveur des aidants, l’isolement, la méconnaissance du statut, ou encore l’omerta qui subsiste autour du sujet, prouvent qu’il y a encore du chemin à parcourir.

L’écrasante majorité des salariés aidants, seule face à la situation

L’étude révèle que les salariés sont peu enclins à parler de leur situation d’aidant, notamment au travail.

Si certains d’entre eux ne sont pas conscients de leur statut d’aidant, le sujet reste encore tabou au sein de l’entreprise pour beaucoup.

Ainsi en 2017, ils sont :

  • 84 % : à ne pas en avoir évoqué le sujet avec l’assistante sociale ou la médecine du travail
  • 88 % : à ne pas en avoir parlé à leur manager ou à la direction des ressources humaines
  • 74 % : à ne pas avoir contacté les structures d’accompagnement dédiées

Si l’on note une légère amélioration depuis 2016, où 95 % des salariés concernés n’avaient pas abordé la question de leur statut d’aidant avec leur direction, une omerta subsiste encore autour du sujet.

Service d’accompagnement des aidants : les salariés privilégient le contact humain

Lorsque l’entreprise a mis en place un service d’accompagnement aux aidants, 95 % des salariés concernés contactent la plateforme durant leurs heures de travail.

Dans 86 % des cas, le premier contact se fait par téléphone ; par la suite, 24 % des salariés aidants procèdent à une prise de contact en ligne.

Sur l’année 2017, 37 % des salariés aidants ont contacté plusieurs fois Responsage, dans les proportions suivantes :

  • 26 % ont contacté le service 2 à 3 fois
  • 11 % ont contacté le service 4 fois et plus

Quelles sont les thématiques les plus abordées par les aidants ?

Compte tenu de la complexité de leur situation, les salariés aidants abordent plusieurs thématiques au cours de leurs appels :

  • 45 % : questions relatives au financement
  • 31 % : services à domicile
  • 25 % : recherches d’une place en maison de retraite
  • 23 % : demande de première évaluation médico-sociale de la situation
  • 7 % : mise en place d’une protection juridique

Aidants, aidés : quels profils types ?

Le profil type du salarié aidant d’une personne âgée de plus de 60 ans est :

  • Une femme
  • Âgée en moyenne de 49 ans
  • Qui exerce la profession de cadre
  • Qui s’occupe de ses parents (ou ses beaux-parents)

Quant au proche aidé de plus de 60 ans :

  • Il a en moyenne 82 ans
  • Vit à environ 191 km de l’aidant
  • Souffre dans 16 % des cas de la maladie d’Alzheimer

Le profil type du salarié aidant d’une personne malade ou handicapée de moins de 60 ans est :

  • Une femme
  • Âgée de 46 ans en moyenne
  • Qui s’occupe de son enfant

Quant au proche aidé de moins de 60 ans :

  • Il est âgé de 32 ans en moyenne (9 ans pour un enfant aidé)
  • Il souffre d’un handicap psychique (27 % des cas) ou physique (25 % des cas)

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.