Salarié expatrié : puis-je bénéficier de l’Assurance maladie française ?

PUBLIÉ LE :
Salarié expatrié : puis-je bénéficier de l’Assurance maladie française ?
fotolia

Sauf en cas de détachement, les Français expatriés ne sont pas couverts par la Sécurité sociale française. Il doit être affilié au(x) régime(s) obligatoire(s) de protection sociale du pays dans lequel il travaille.

Le salarié expatrié peut également cotiser volontairement à l’assurance maladie française en adhérant à la Caisse des Français de l’étranger. Cette solution peut présenter un avantage lorsque :

  • Le niveau de couverture en santé du pays d’expatriation n’est pas satisfaisant
  • Le salarié expatrié souhaite se faire soigner en France ou dans un autre pays que son pays d’expatriation

L’adhésion à la CFE permet au salarié expatrié de bénéficier des remboursements de l’assurance maladie française dans tous les pays du monde. Depuis janvier 2018, la nouvelle offre de la CFE « FrancExpat Santé », permet la prise en charge en France des frais de santé lors des séjours en France : suivi par un médecin généraliste ou des médecins spécialistes, hospitalisation, accouchement… Dans les mêmes conditions que la Sécurité sociale française.

Depuis fin 2017, les expatriés assurés à Caisse des Français de l’étranger, peuvent souscrire les offres et envoyer leurs demandes de remboursement en ligne.

Pour pouvoir adhérer à l’assurance maladie de la CFE, le salarié expatrié doit :

  • Être français ou ressortissant d’un pays membre de l’UE/l’EEE ou de Suisse (à conditions d’avoir été précédemment affilié à la Sécurité sociale française)
  • Exercer une activité salariée à l’étranger
  • Ne pas résider en France

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.