Retraites et dépendance : les annonces du Premier ministre

PUBLIÉ LE :
Retraites et dépendance : les annonces du Premier ministre
Adobe Stock

Dans son discours de politique générale, mercredi 12 juin 2019, le Premier ministre a détaillé les axes qui composeront l’acte 2 du quinquennat devant les députés à l’Assemblée nationale.

Outre les annonces concernant l’Assurance chômage (dégressivité de l’indemnisation, lutte contre le recours abusifs aux contrats courts, etc), Édouard Phillipe a fait plusieurs annonces concernant la réforme des retraites et la prise en charge de la dépendance.

Réforme des retraites : mise en place d’un « âge pivot »

Dans l’attente des recommandations du Haut-commissaire, Jean-Paul Delevoye, qui devrait rendre son rapport avant le 14 juillet, le chef de l’Exécutif a rappelé la volonté du gouvernement de créer un régime universel unique, unifiant les 42 régimes de retraites actuels, dont les régimes spéciaux.

Précisant que la mise en place de la réforme serait « très progressive », Édouard Philippe a réaffirmé le principe selon lequel un euro cotisé ouvrira les mêmes droits pour tous. Il souhaite un système plus équitable pour permettre que « les personnes qui ont travaillé toute leur vie ne gagne pas moins de 85 % du SMIC ».

En ce qui concerne les fonctionnaires, le Chef de l’Exécutif a déclaré : « le nouveau mode de calcul sur l’ensemble de la carrière et sur l’ensemble de la rémunération devra nous conduire à revaloriser les profils de carrière de certaines catégories » précisant qu’il faisait référence aux enseignants.

Enfin, convaincu qu’il « faudra travailler plus longtemps », l’annonce principale du Premier ministre en ce qui concerne le dossier des retraites est la mise en place d’un système de bonus/malus autour d’un âge pivot, qui ne remettrait pas en cause l’âge légal à 62 ans, mais avant lequel la pension subirait une minoration et après lequel elle serait majorée. D’après la presse spécialisée, cet âge pivot se situerait à 64 ans.

Aucune mention n’a été faite quant aux dernières prévisions du COR en ce qui concerne l’avenir financier du système des retraites, pourtant pessimistes.

Le projet de loi de la réforme des retraites est attendu pour la rentrée.

Un projet de loi pour la dépendance en fin d’année

Autre sujet abordé par le Premier ministre : la prise en charge de la dépendance qui fera l’objet d’un projet de loi attendu pour la fin de l’année.

Il définira une stratégie et la programmation des moyens nécessaires pour prendre en charge la dépendance. Dès le prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale, nous enclencherons une première étape, avec des mesures favorisant le maintien à domicile et des investissements dans les EHPAD

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.