Résiliation annuelle de l’assurance emprunteur : vous allez bientôt faire des économies

PUBLIÉ LE :

Cette fois, c’est bien parti. Après le l’Assemblée nationale le 26 janvier, le Sénat a adopté le texte prévoyant la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur. Après une décennie de lutte, les assureurs ont obtenu gain de cause pour une véritable libéralisation du marché de l’assurance de prêt.

Plusieurs organismes bancaires ont résisté jusqu’au bout malgré les rapports et études qui mettaient en avant les taux de marge très importants, de l’ordre de 50 %, réalisés sur l’assurance emprunteur.

La concurrence qui va pouvoir s’installer dans des conditions normales devrait amener à une baisse des primes sur les contrats d’assurance emprunteurs.

« C’est une véritable révolution dans le crédit immobilier car aujourd’hui à peine 12 % des emprunteurs choisissent une autre assurance que celle de la banque pour le crédit. De plus les écarts de prix peuvent en effet varier du simple au quadruple entre les différents assureurs », explique la porte-parole de Meilleurtaux.com », Maêl Bernier.

Mais attention, tout n’est pas une question de prix car en permettant de changer d’assurance emprunteur en cours de prêt, la loi offre aussi la possibilité aux assurés d’adapter leurs couvertures prévoyance de prêt selon les évolutions de leur mode de vie.

Cet aspect est important lorsque l’on sait que des crédits peuvent s’étaler sur 20 ou 25 ans.

Les détracteurs de cette mesure ont longtemps mis en en garde contre une risque de démutualisation du marché, c’est-à-dire le développement d’un côté des bons risques (les jeunes, les personnes en bonne santé) qui pourront bénéficier de tarifs d’assurance emprunteur moins chers et les plus mauvais risques (les personnes ayant des soucis de santé ou âgées) qui verront leurs primes d’assurance emprunteur augmenter.

Au marché de jouer pour vérifier si les tarifs baisseront réellement et si les craintes des banques sont justifiées.

La loi concerne :

  • Les nouveaux contrats de prêts signés à compter de la publication de la loi
  • Tous les contrats (stock de contrats en cours) à compter du 1er janvier 2018

 

 

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.