Réforme des retraites : calendrier des concertations, des mouvements sociaux et du projet de loi

PUBLIÉ LE :
Réforme des retraites : calendrier des concertations, des mouvements sociaux et du projet de loi
Adobe Stock

Alors que s’ouvre cette semaine, un nouveau cycle de concertations avec les organisations professionnelles et syndicales, le ministre des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, a annoncé, mardi 7 janvier, que le projet de réforme des retraites serait examiné à l’Assemblée nationale à partir du 17 février, durant deux semaines et en procédure accélérée.

Avant cette échéance, le texte devrait être présenté :

  • Le 24 janvier prochain en conseil des ministres,
  • Le 3 février en commission des Affaires sociales

Sur RTL, le Premier ministre a déclaré vouloir faire adopter le texte en mars. Il souhaite également aboutir à un compromis avec les partenaires sociaux avant ces dates.

Un calendrier serré qui se présente de la manière suivante :

  • 6 janvier : les avocats étaient mobilisés via le collectif SOS retraites, le conseil national des barreaux en lien avec la Conférence des bâtonniers et le Barreau de Paris. Le collectif, regroupant 16 professions libérales, appelle à une « grève glissante »
  • 7 janvier : la pénibilité et la gestion des fins de carrière des seniors étaient discutés au ministère du Travail notamment en ce qui concerne le compte pénibilité et ses critères ainsi que la retraite progressive
  • 8 janvier : ouverture d’une concertation spécifique à la Fonction publique sur l’extension du compte professionnel de prévention et de la retraite progressive à la fonction publique pour pallier la suppression des catégories actives
  • du 8 au 17 janvier : ouverture de concertations spécifiques sur le minimum contributif et les transitions
  • 9 janvier : l’intersyndicale (CGT, FO, FSU, CFE-CGC, Solidaires, UNEF et UNL), qui réclame le retrait de la réforme des retraites, appelle, pour la quatrième fois après les 5, 12 et 17 décembre, à manifester et à faire grève
  • 10 janvier : les partenaires sociaux seront reçus à Matignon pour une conférence sur le thème du financement du système de retraite
  • 11 janvier : l’intersyndicale prévoit une journée de mobilisation qui pourrait coïncider avec le mouvement des gilets jaunes.
  • 13 janvier : la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, devrait ouvrir une concertation spécifique sur la pénibilité dans la fonction publique hospitalière et l’aménagement des fins de carrière à l’hôpital, notamment pour les aides-soignantes et les infirmières
  • du 13 au 15 janvier : le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, recevra de nouveau les organisations syndicales dans le but d’organiser les prochains rendez-vous dont l’objet sera la revalorisation des salaires du personnel enseignant afin de garantir un même niveau de retraite que pour les autres agents de la Fonction publique
  • du 6 au 17 janvier : la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, poursuivra les entretiens avec les organisations syndicales autour de la loi de programmation pluriannuelle de la recherche. Une réunion spécifique aura lieu le 24 janvier concernant l’attractivité des carrières des chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens
  • 21 janvier : Un conseil d’administration exceptionnel de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) sera dédié à l’examen du projet de loi

À NOTER

Selon le sondage Harris Interactive pour RTL et AEF info, publié mardi 7 janvier, 60 % des Français soutiennent le mouvement social en cours et 66 % se disent inquiets quant à la création d’un régime universel.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.