Réforme de l’Assurance chômage : les précisions d’Édouard Philippe

PUBLIÉ LE :
Réforme de l’Assurance chômage : les précisions d’Édouard Philippe

Ce mercredi, le Premier ministre, Édouard Philippe a prononcé un discours de politique générale sur l’Acte II du quinquennat au cours duquel il a fait plusieurs précisions sur la prochaine réforme de l’Assurance chômage.

Présentée dans son intégralité le 18 juin prochain, elle inclura un système de dégressivité de l’indemnisation chômage, qui interviendra au bout de 6 mois : « une dégressivité de l'indemnisation sur les salariés qui perçoivent les salaires les plus élevés » a précisé le Premier ministre, sans pour autant que l’allocation ne descende en dessous d’un montant plancher qui n’a pas été précisé.

En parallèle, le gouvernement prévoit la mise en place d’un système de bonus/malus pour responsabiliser les employeurs qui abusent des contrats courts, notamment pour les 5 à 10 secteurs d’activité qui y ont beaucoup recours.

On ignore encore si les formules de calcul de l’allocation chômage, du cumul allocation/revenus d’activité ou du rechargement des droits seront revues. Pour l’Exécutif, l’effet combiné de ces règles n’incite pas assez à la reprise d’un emploi durable.

Enfin, Édouard Philippe réaffirme sa volonté d’ouvrir l’assurance chômage aux salariés démissionnaires et aux travailleurs indépendants.

À NOTER

Cela n’a pas été évoqué par le Premier ministre lors de son allocution, mais il serait également prévu un durcissement des conditions d’accès au dispositif d’assurance chômage avec un passage de 4 à 6 mois d’emploi, sur les 24 derniers mois, pour prétendre à une indemnisation.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.