Que rapportera la journée de solidarité en 2018 ?

PUBLIÉ LE :
Que rapportera la journée de solidarité en 2018 ?
Fotolia

Instaurée en 2004 à la suite de la canicule de 2003, la Journée de solidarité a pour but de financer une meilleure prise en charge des personnes en perte d'autonomie. Fixée au départ au lundi de Pentecôte, elle est aujourd’hui déterminée librement par les entreprises.

Selon la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), gestionnaire du dispositif, la Journée de solidarité 2018 devrait rapporter 2,42 milliards d'euros au titre de la contribution solidarité autonomie (CSA) et 765,4 millions d'euros au titre de la contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (CASA) (1).

À NOTER

En 2017, la journée avait rapporté respectivement 2,37 milliards et 743,8 millions d'euros.

Pour les 2,42 milliards d'euros de CSA, la répartition s’effectuera de la façon suivante :

  • 1,45 milliard d'euros au bénéfice des personnes âgées dont 483,9 millions versés aux conseils départementaux pour le financement de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) et 967,7 millions alloués aux établissements et services médico-sociaux accueillant ce public
  • 967,7 millions d'euros au bénéfice des personnes handicapéesdont 629 millions d'euros versés aux conseils départementaux pour le financement de la prestation de compensation du handicap (PCH) et le fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées et 338,7 millions d'euros alloués aux établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes en situation de handicap.

Pour les 765,4 millions d'euros de la CASA, la répartition se fera de la façon suivante :

  • 453,7 millions d'euros pour revaloriser l'APA à domicile, c'est-à-dire augmenter le nombre d'heures d'aide à domicile pour les personnes âgées qui en ont le plus besoin et diminuer le niveau de participation financière des personnes (versement aux conseils départementaux)
  • 180 millions d'euros pour des actions de prévention de la perte d'autonomie - conférences des financeurs, forfait autonomie - (versement aux conseils départementaux)
  • 101 millions d'euros pour financer les établissements et services médico-sociaux
  • 6 millions d'euros pour renforcer l'accompagnement des proches aidants de personnes âgées en perte d'autonomie et soutenir le développement de l'accueil familial (versement aux conseils départementaux)
  • 5 millions d'euros pour abonder les fonds départementaux de compensation du handicap

Les recettes non-utilisées de la CASA restent affectées à la CNSA et viennent alimenter ses fonds propres qui contribuent au financement d'autres actions au bénéfice des personnes âgées et des personnes handicapées.

Entre 2004 et 2017, la Journée de solidarité a rapporté 30 milliards d'euros et la CASA a permis de collecter 3,36 milliards d'euros. Un montant important qui donne l’idée aux pouvoirs publics de renforcer ce dispositif en créant une deuxième Journée de solidarité.

(1) Ces chiffres de 2018 sont pour le moment provisoire.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.