Prise en charge des repas et aide-ménagères : des dispositifs pour soutenir l’autonomie des personnes âgées

PUBLIÉ LE :
Prise en charge des repas et aide-ménagères : des dispositifs pour soutenir l’autonomie des personnes âgées
fotolia

En France, la perte d’autonomie touche près de 8 % de la population âgée de 60 ans ou plus, soit environ 1,2 million de personnes. Compte tenu de l’allongement de l’espérance de vie, ce nombre devrait augmenter de 60 % d’ici à 2040.

Dans un tel contexte, le maintien à domicile pour les personnes âgées en perte d’autonomie est un enjeu majeur. Plusieurs dispositifs existent.

Pour permettre aux personnes les plus modestes de bénéficier d’un maintien à domicile des aides sociales existent, notamment l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA).

Toutefois, d’autres dispositifs gagnent à être connus.

L’aide-ménagère à domicile

Une partie du financement d’une aide-ménagère à domicile peut être pris en charge par le département de résidence ou la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV).

Elle accomplit notamment les tâches suivantes :

  • Le ménage du logement
  • L’entretien du linge
  • Une aide pour effectuer la toilette
  • La préparation des repas sur place

La durée de présence de la personne qui intervient à domicile est fixée par le département. Elle varie en fonction des besoins. Elle ne peut pas dépasser 30 heures par mois (ou 48 heures pour les deux membres d’un couple).

La demande de financement d’une aide-ménagère se fait auprès du Centre communal d’action sociale (CCAS) ou de la mairie du lieu de résidence.

Portage des repas à domicile ou accès à un foyer restaurant

Lorsque la personne n’est plus en mesure de préparer ses repas et qu’elle répond à des conditions d’âge et de revenus, elle peut bénéficier d’une prise en charge de ses repas. Cette prise en charge peut prendre différents aspects :

  • Le portage des repas à domicile: la personne choisit ses menus et le nombre de repas souhaités pour la semaine en fonction des propositions faites par le service. Ils sont ensuite livrés sous forme de plateaux-repas, la plupart du temps à réchauffer. Ce type de service peut être proposé par la commune, les services d’aides à domicile ou encore les organismes de services à la personnes associatifs ou privés commerciaux
  • L’accès à un foyer restaurant: certaines communes proposent un service de foyer restaurant où les personnes âgées dépendantes prennent leur repas sur place. Les repas doivent être proposés à des prix modérés.

La demande d’une prise en charge des repas peut être faite auprès de la mairie ou du Centre communal d’action sociale (CCAS) du lieu d’habitation de la personne concernée. Par ailleurs, certaines caisses de retraite proposent des aides sociales pour leurs assurés retraités en perte d’autonomie, notamment pour la prise en charge des repas.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.