Près d’1 Français sur 2 déclare ne pas pouvoir épargner plus de 50 €/mois pour préparer sa retraite

PUBLIÉ LE :
Près d’1 Français sur 2 déclare ne pas pouvoir épargner plus de 50 €/mois pour préparer sa retraite
Adobe Stock

L’enquête TMO Marketing réalisée auprès de 1000 Français âgés de 25 à 55 ans, pour le compte de l’Union Mutualiste Retraite (UMR), s’intéresse à la retraite. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la retraite constitue un sujet d’inquiétude majeur pour la majorité des Français.

Dans un contexte de réforme des retraites, 72 % des Français considèrent le système actuel comme inefficace pour répondre à leurs besoins futurs.

C’est donc surtout l’aspect financier qui cristallise les préoccupations. En effet, deux points marquants ressortent de cette étude :

  • La faiblesse des pensions retraite inquiète, notamment les moins de 40 ans.
  • Les capacités d’épargne au titre de la retraite sont, pour une grande partie des Français, assez réduites. Ainsi, l’étude révèle que 43 % des sondés déclarent ne pas pouvoir épargner plus de 50 €/mois au titre de la retraite. Sans surprise, plus la catégorie professionnelle est élevée plus les capacités d’épargne sont importantes.

Pour les interrogés, il y a plusieurs façons de préparer financièrement sa retraite. Fait notable, c’est l’investissement immobilier qui reste plébiscité :

  • Être propriétaire de son logement : 72 %
  • Placer de l'argent sur un produit d'épargne personnelle à moyen/long terme (assurance-vie, LDD, Livret A, etc.) : 36 %
  • Investir dans l'immobilier (en dehors de son propre logement) : 34 %
  • Placer de l'argent sur un produit d'épargne individuelle destiné à la retraite (PERP, Contrat Madelin, COREM, Préfon) : 28 %

La méfiance envers les produits d’épargne retraite s’expliquerait par deux raisons principales :

  • Un manque de rentabilité
  • Un blocage, avec un retour incertain

« Plus que les populations aisées qui sont à même d’être conseillées pour des placements patrimoniaux, la classe moyenne doit être accompagnée très tôt au cours de sa carrière professionnelle pour préparer sa retraite. L’épargne retraite est bien en cela le seul placement qui lutte contre les risques de perte de pouvoir d’achat grâce à un investissement financier sûr et prudent tout au long de sa période d’activité, pensé pour une entrée sereine en retraite », a déclaré Paul Le Bihan, Directeur général de l’UMR.

Malgré cette mauvaise image, 53 % des sondés ne seraient pas hostiles à la souscription d’un produit épargne retraite individuelle à l’avenir.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.