PLFSS 2019 : le sénat privilégie le relèvement progressif de l’âge de départ à 63 ans

PUBLIÉ LE :
PLFSS 2019 : le sénat privilégie le relèvement progressif de l’âge de départ à 63 ans
fotolia

Dans un communiqué de presse, publié le 7 novembre 2018, la commission des affaires sociales du Sénat juge un PLFSS 2019 à « l’équilibre fragile » et aux « mesures contestables ».

Selon le Président, Alain Millot de la Commission : « L’excédent résiduel de la Sécurité sociale, moins de 200 millions d’euros, ne tient qu’à un coup de rabot de 2,5 Milliards d’euros sur les prestations sociales. »

Pour le rapporteur, Jean-Marie Vanlenrenberghe : « Loin de boucler les fins de mois de la Sécurité sociale, les règles de compensations instituées par la Loi Veil restent un garde-fou indispensable. Il suffit pour s’en convaincre de rappeler qu’il y a plus de 100 Milliards d’euros de niches fiscales en 2018 et que ces fonctions sur les recettes laissent, à l’horizon 2022, une dette résiduelle de 14,5 Milliards d’euros portées par l’ACOSS. »

Afin de « garantir le pouvoir d’achat des prestations sociales et familiales en 2019 », la Commission a rétabli, à l’article 44, le mécanisme d’indexation des prestations sur l’inflation prévisionnelle qui prévalait avant 2016, financé partiellement par un prélèvement sur les Organismes complémentaires d’assurance maladie (OCAM).

Enfin, la Commission juge que malgré la sous-revalorisation des pensions, le système des retraites devrait de nouveau être déficitaire en 2021. Pour le rapporteur, René-Paul Savary : « Sans action sur l’âge de départ, c’est bien la baisse du niveau de pension qui s’engage. »

C’est pourquoi, le Sénat privilégie le relèvement progressif de l’âge de départ à la retraite à 63 ans.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.