Plans d’épargne retraite (PER) : de nombreux frais et une information opaque

PUBLIÉ LE :
Plans d’épargne retraite (PER) : de nombreux frais et une information opaque
Adobe Stock

Dans un rapport publié le 20 juillet, Corinne Dromer, présidente du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), pointe du doigt les frais relatifs aux plans d'épargne retraite (PER) mais également leur opacité.

Instauré par la loi PACTE et commercialisé depuis le 1er octobre 2019, le plan d’épargne retraite est un produit d’épargne de long terme ayant vocation à se constituer un complément de retraite.

Le PER, qui constitue une seule et même enveloppe englobant trois dispositifs – 1 PER individuel et 2 PER entreprise – a définitivement remplacé les solutions existantes (PERP, Madelin, PERCO, « article 83 », PREFON, COREM, CRH, etc.) au 1er octobre 2020.

De nombreux frais sont appliqués aux plans d’épargne retraite et ce « quels que soient les acteurs et les contrats considérés » : frais de gestion, frais de transfert, frais de sortie, frais sur versements, etc. Selon l’étude, qui a passé en revue 36 PER individuels – 34 PER assurance et 2 PER bancaires (comptes-titres) –, « cette accumulation de frais pèse sur le rendement des contrats, a fortiori dans un environnement de taux bas ».

Autre point soulevé par le CCSF, « l'information sur ces frais est peu accessible sur les sites internet de nombreux établissements ». Cette information parcellaire ne permet pas de « comparer les tarifs afin de choisir seul son contrat ». En cause, la politique commerciale menée par les distributeurs qui tend plutôt à inciter « le prospect à prendre directement contact avec un conseiller pour bénéficier d'un conseil personnalisé et obtenir les informations tarifaires ».

D’ailleurs, cette opacité sur les frais concerne également les épargnants titulaires d’un PER qui n’ont pas accès, sur leur relevé d’information annuel, à la somme totale relative aux frais annuels de gestion – assurance + société de gestion.

Face à ces constats, le CCSF appelle les distributeurs de PER à fournir, sur leur site internet, une « information complète sur les frais » afférents aux PER, accessible à tous, ce qui permettrait au consommateur de se renseigner par ses propres moyens, sur les différents types de produits d’épargne retraite disponibles sur le marché et de faire jouer la concurrence tarifaire entre les offres.

Il préconise par ailleurs que l’épargnant puisse connaître en amont de la souscription puis dans le relevé d’information annuel, le montant des frais de gestion totaux.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.