Parlons peu, « parlons retraite » : la CFDT lance également sa concertation citoyenne sur la retraite

PUBLIÉ LE :
Parlons peu, « parlons retraite » : la CFDT lance également sa concertation citoyenne sur la retraite
fotolia

Alors que le Haut-Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a lancé fin mai un dispositif de participation citoyenne, la CFDT (Confédération française démocratique du travail) s’empare également du débat public et lance une grande concertation sur le sujet « parlons retraite ».

À lire sur Previssima :

  • La consultation menée par le gouvernement comprend 11 débats en ligne, et une boite à idées. Elle intègre en parallèle des ateliers physiques en région pendant lesquels les citoyens qui souhaiteraient débattre et questionner les thématiques de la plateforme de consultation pourront le faire de vive voix, en présence du Haut-Commissaire et de son équipe… Lire la suite

Actuellement disponible en ligne, l’enquête de la CFDT comprend 153 questions. Elle est ouverte à tous, actifs et retraités et - plus que la retraite - aborde également les thématiques suivantes :

  • Le pouvoir d’achat
  • La santé
  • La pénibilité
  • L’égalité femmes-hommes
  • Le couple
  • La perte d’autonomie

Le site propose également plus de 40 témoignages de personnes qui témoignent sur leurs attentes et leur vécu de la retraite, mais surtout la possibilité d’explorer les résultats en temps réel.

La confédération espère que 50 000 personnes répondront à cette enquête

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.