Mutuelles santé : quels sont les comportements des Français ?

PUBLIÉ LE :
Mutuelles santé : quels sont les comportements des Français ?
fotolia

Le Lynx.fr, comparateur d’assurance en ligne, vient de publier son Baromètre 2018 de l’assurance santé, une étude mettant à jour le comportement des Français quant à leur complémentaire santé.

Les données révèlent que dans le paysage de la complémentaire santé, deux grandes tendances se dessinent : l’âge de l’assuré et son profil (étudiant, famille, etc.), impactent le montant de la cotisation de santé complémentaire, et de ce fait, l’étendue de la couverture.

L’âge de l’assuré : un indicateur du montant de la prime

L’étude note l’existence d’une forte corrélation entre l’âge de l’assuré et le montant de la cotisation qu’il paye au titre de sa complémentaire santé.

En effet, le montant augmente naturellement au fil des années, passant ainsi de 434 €/an à 18 ans à 1 518 € à 79 ans. En cause, le fait notamment que les besoins en soins deviennent plus fréquents et onéreux l’âge avançant.

Plus globalement, les cotisations d’assurance complémentaire santé évoluent en fonction de la tranche d’âge dans laquelle se situe l’assuré.

Ainsi, pour :

  • Les 18-27 ans : tranche d’âge qui regroupe majoritairement des étudiants, la cotisation d’assurance santé est relativement faible ; elle s’étend de 400 à 500 €/an
  • Les 27-48 ans : la prime annuelle passe de 526 € à 27 ans pour un jeune actif à 1 107 € à 47 ans pour une famille
  • Les 48-59 ans : la cotisation tourne autour de 1 120 €/an
  • Les 60-69 ans : le montant de la prime augmente de 13 % chez les jeunes retraités
  • Les 70 ans et plus : le montant de la cotisation santé croît de manière constante, avec un pic à 79 ans

Quatre profils d’assurés et autant de contrats santé

Selon le baromètre, 4 grands profils d’assurés se distinguent et pour chaque profil, des choix différents en termes de couverture santé :

  • Les étudiants : le prix moyen de la prime tourne en moyenne autour de 423 € par an. Alors qu’ils bénéficient de tarifs plus avantageux, les étudiants choisissent les niveaux de remboursements plus faibles, notamment au niveau des hospitalisations pour 69 % d’entre-eux et de la pharmacie pour 61 %. Par contre, le quart des étudiants choisit le plus haut niveau de remboursement pour les soins dentaires et l’optique
  • Les célibataires sans enfant : le montant moyen de la prime tourne autour de 629 €, soit une augmentation de 48 % par rapport à la cotisation payée par un étudiant. Le prix de la prime reste mesuré mais avec une couverture suffisamment large. Ainsi 31 % d’entre-eux choisissent le niveau de remboursement le plus haut pour les soins dentaires et 27 % pour l’optique
  • Les familles : pour une famille de 2 adultes et 2 enfants, le montant moyen de la cotisation annuelle s’élève à 1 612 €/an. 26 % d’entre-eux choisissent le plus haut niveau de remboursement pour l’optique et le dentaire et 15 % pour l’hospitalisation
  • Les retraités : le montant moyen de la prime d’assurance pour un retraité s’élève à 1 319€/an. Les retraités sont les plus chers à assurer, les dépenses de santé de cette catégorie de la population étant plus importantes ; elles sont donc répercutées par les assureurs. Les seniors choisissent majoritairement le plus bas niveau de remboursement pour l’ensemble des postes de soins (dentaire, optique, pharmacie ou hospitalisation)

Une erreur est survenue : Hosts unreachable: SSL certificate problem: certificate has expired,SSL certificate problem: certificate has expired,SSL certificate problem: certificate has expired,SSL certificate problem: certificate has expired

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.