Moi(s) sans tabac : quel bilan pour cette 3e édition ?

PUBLIÉ LE :
Moi(s) sans tabac : quel bilan pour cette 3e édition ?
Fotolia

Alors que les maladies liées au tabac tuent près de 200 personnes chaque jour en France, les pouvoirs publics multiplient les mesures contre le tabagisme et celles-ci commencent à avoir un impact plutôt positif.

Parmi ces initiatives, le « Moi(s) sans tabac », la campagne nationale de mobilisation contre le tabagisme lancée le 1er novembre dernier et qui s’achève aujourd’hui.

Cette 3e édition semble avoir connu un franc succès puisque le nombre de participants a progressé de 54 % par rapport à 2017.

« Moi(s) sans tabac » : franc succès pour cette 3e édition

La campagne « Moi(s) sans tabac » vient tout juste de prendre fin et les chiffres dépassent largement les objectifs fixés :

  • Plus de 242 000 fumeurs participants
  • 86 000 inscrits sur l’application de e-coaching Tabac info service
  • 118 000 fans sur la page Facebook de l’événement
  • 21 000 appels reçus sur la ligne téléphonique (3989) de Tabac info service
  • 4 900 abonnés sur Twitter

Explosion des ventes de substituts nicotiniques

Introduction d’un paquet neutre, augmentations successives du prix du paquet de cigarettes pour atteindre 10 euros en 2020, etc. les initiatives des pouvoirs publics ne manquent pas et semblent d’ailleurs commencer à porter leurs fruits puisqu’en l’espace d’une année, le nombre de fumeurs français a diminué de 1 million.

Par ailleurs, dans le cadre de sa politique de lutte contre le tabac, le gouvernement avait annoncé au printemps dernier, le remboursement de certains substituts nicotiniques par la Sécurité au taux de 65 %. Résultat : la vente de ces substituts a augmenté de 66 % entre septembre 2017 et septembre 2018.

Ils sont désormais plus de 300 000 Français à acheter chaque mois des patchs, pastilles à sucer, ou autres des gommes à mâcher contre le tabac.

Attention : avec la mise en œuvre de la prise en charge des substituts nicotiniques par la Sécurité sociale, disparaît le forfait annuel d’aide au sevrage tabagique de 150 € au 1er janvier 2019.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.