Les dispositifs de retraite supplémentaire demeurent peu connus [enquête CARAC]

PUBLIÉ LE :
Les dispositifs de retraite supplémentaire demeurent peu connus [enquête CARAC]
AdoBE Stock

La CARAC, mutuelle des anciens combattants, vient de publier une enquête concernant le comportement des Français face à la retraite.

S’il s’agit d’un sujet de préoccupation pour la grande majorité d’entre eux, moins de la moitié des actifs ont commencé à préparer leur retraite. D’ailleurs, les dispositifs de retraite supplémentaire demeurent pour l’heure peu connus. Retour sur les principaux enseignements de l’étude.

Les actifs s’estiment peu informés sur leur future retraite

84 % des Français âgés de 35 à 65 ans déclarent que la retraite constitue un sujet majeur de préoccupation et pour près de la moitié d’entre eux (45 %), pour des raisons financières

Cependant, à la différence des retraités, les actifs déplorent un manque d’informations concernant leur future retraite et plus particulièrement au sujet :

  • de l’âge de départ en retraite (48 %) ;
  • du montant de la retraite à venir (65 %).

Préparer sa retraite : des comportements différents entre actifs et retraités

A propos de la préparation financière de la retraite, l’étude note des comportements différents entre les retraités et les actifs. Ainsi, 60 % des retraités ont déclaré s’être préoccupés de la préparation de leur retraite avant même leur départ contre seulement 46 % des actifs. Sur les 54 % d’actifs n’ayant pas encore commencé à préparer leur retraite, 8 sur 10 envisagent de le faire à partir de 50 ans.

Concernant la part d’épargne mensuelle moyenne des actifs allouée à la préparation de la retraite, elle s’élève à 215 € contre 185 € pour les retraités.

Les Français, peu informés sur les dispositifs de retraite supplémentaire

L’enquête révèle par ailleurs que la majorité des répondants n’a jamais effectué de recherches sur la retraite supplémentaire (en particulier les personnes ayant un revenu mensuel faible, les femmes, les plus jeunes et les inactifs).

Quant à ceux qui ont réalisé des recherches sur le sujet, ils se sont principalement tournés vers :

  • les sites internet spécialisés (47 %) ;
  • les banques (39 %) ;
  • les caisses de retraite (32 %).

Quelles sont les solutions financières plébiscitées pour préparer la retraite ?

Les quatre solutions d’épargne retraite supplémentaire plébiscitées par les Français sont :

  • l’épargne financière disponible (livrets d’épargne, plan d’épargne entreprise, etc.) : solution la plus connue et souscrite : 67 % des Français ont entendu parler, 37 % des actifs l’envisagent alors que 47 % des retraités l’ont mise en place ;
  • le Plan épargne retraite (PER) : lancé il y a un an est d’ores et déjà présent à l’esprit de 60 % des Français : 26 % des actifs l’envisagent ;
  • l’assurance-vie: 48 % des Français entre 35 et 65 ans en ont entendu parler comme possible solution de préparation financière de leur retraite supplémentaire ;
  • l’investissement dans l’immobilier : 17 % des retraités l’ont mis en place et 23 % des actifs l‘envisagent.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.