Les associations représentant les personnes handicapées s’inquiètent de la mise en place du Revenu universel d’activité

PUBLIÉ LE :
Les associations représentant les personnes handicapées s’inquiètent de la mise en place du Revenu universel d’activité
Adobe Stock

Dans une tribune publiée au Journal du dimanche, samedi 13 juillet, 55 associations en faveur des personnes handicapées s’alarment au sujet de la mise en place du futur Revenu universel d’activité (RUA), d’ici à 2023, qui se substituera à plusieurs minima sociaux, notamment le revenu universel d’activité (RSA), la Prime d’activité, l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) et les aides au logement.

L'allocation aux adultes handicapés ne doit pas disparaître au profit d'un revenu universel d'activité ne prenant pas en compte la spécificité du handicap.

La tribune précise que l’attribution d’un revenu minimum d’existence ne doit pas dépendre d’un potentiel accès au travail, car cela risque de compromettre la situation de millions de personnes en situation de handicap dont le taux d’incapacité est reconnu et qui ne peuvent pas subvenir seules à leurs besoins.

« Pourquoi nier systématiquement la vulnérabilité et l’incapacité de milliers de personnes en situation de handicap en laissant sous-entendre qu’elles pourraient accéder à un travail ? » s’interroge Luc Gateau, président de l’UNAPEI, au nom des 55 organisations.

À NOTER

le taux de chômage des personnes handicapées était autour des 19 % en 2018, soit 2 fois supérieur à la moyenne nationale.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.