L’e-santé : espoirs et inquiétudes des Français

PUBLIÉ LE :
L’e-santé : espoirs et inquiétudes des Français
fotolia

L’Institut Odoxa vient de mettre en ligne son dernier sondage sur l’opinion des Français face au développement des outils et services numériques de santé

L’e-santé fait déjà partie du présent des Français

La majorité des Français a intégré que numérisation et nouvelles technologies étaient en marche, y compris dans le domaine de la santé, et préfère y voir une source d’espoir (63 % des personnes sondées) que d’inquiétude.

Cette vision optimiste face aux innovations santé est bien sûr plus nette chez les jeunes générations (72 % des 18-24 ans), mais 55 % des 65 ans et plus les rejoignent.

Les hommes se révèlent également plus ouverts face à l’e-santé (68 %) que les femmes (58 %).

La télémédecine, dossier d’actualité du Ministère de la santé, fait partie des innovations les mieux connues des Français, 75 % en ont entendu parler.

37 % des personnes interrogées utilisent déjà des objets santé connectés (podomètres, applications smartphones...) pour surveiller leur santé ou leur activité physique.

Ce pourcentage bondit à 60 % lorsque les 18-24 ans sont interrogés.

74 % des Français en connaissent au moins l’existence.

Chirurgie augmentée ou Big data en santé sont en revanche des notions encore méconnues du grand public.

Le bon dosage entre liberté de l’innovation et contrôle

Donne-moi tes données de santé et je t’apporterai un service personnalisé : telle est la promesse de certains opérateurs qui engendre quelques légitimes suspicions.

Aussi, 65 % des personnes préfèrent que le développement de la e-santé soit pris en charge à la fois par le secteur public et le privé.

Seuls 10 % seraient d’accord pour la laisser dans les seules mains du privé, mais pas plus de 24 % la réserverait au secteur public.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.