Le retour à l’équilibre des comptes de la Sécurité sociale en 2019 est compromis

PUBLIÉ LE :
Le retour à l’équilibre des comptes de la Sécurité sociale en 2019 est compromis
Fotolia

En septembre dernier, le gouvernement avait annoncé le retour à l’équilibre des comptes de la Sécurité sociale pour 2019, et tablait même, sur un excédent de 700 millions d’euros.

Mais ce retour à l’équilibre est compromis. Et c’est Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, qui l’a déclaré lors de ses voeux à la presse, ce mardi 22 janvier 2019.

« Il va falloir revisiter ce calendrier. Évidemment, nous continuons de viser le retour à l’équilibre, mais je n’ai pas de date à vous donner aujourd’hui ».

La raison de ce rétropédalage ? La loi portant mesures d’urgence économiques et sociales, réponse à la crise des Gilets jaunes, en cours d’examen à l’Assemblée nationale. D’après une étude d’impact du gouvernement, les mesures contenues dans le texte devraient peser 2,6 milliards d’euros sur les finances de la Sécurité sociale.

Dans le détail, l’anticipation de l’exonération des heures supplémentaires devrait coûter 1,3 milliard d’euros pour 2019, et la création d’une nouvelle tranche de taux réduit pour la CSG, 1,3 milliard d’euros.

En outre, l’exécutif entend revoir les relations financières entre l’État et la Sécurité sociale, en prenant comme base le rapport Charpy-Daubertet (non publié) remis au Parlement l’an dernier. Ce document « va servir de base à un travail que nous avons à faire dans les mois qui viennent pour le retour à l'équilibre de la Sécurité sociale », a affirmé Agnès Buzyn.

Enfin, la dégradation annoncée des comptes de la Sécurité sociale pourrait impacter négativement certaines réformes à venir, à l’instar de la loi sur le financement de la dépendance, attendue courant 2019, qui « tiendra évidemment compte de ce décalage de calendrier », des termes de la ministre.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.