Le conseil d’administration de la CNAF prolonge et élargit les aides aux crèches

PUBLIÉ LE :
Le conseil d’administration de la CNAF prolonge et élargit les aides aux crèches
Adobe Stock

Depuis le début de la crise sanitaire, le conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) met en place des aides pour soutenir financièrement les crèches et Maisons d’assistants maternels (Mam).

Le 19 janvier 2021, le conseil d’administration a approuvé le prolongement des aides pour ces structures, ainsi que l’élargissement de ces aides aux « places fermées à cause de l’absence d’enfant dont au moins un des parents est en arrêt de travail dérogatoire en raison de symptômes évocateurs de la Covid-19 et dans l’attente du résultat d’un test de détection ». Le communiqué de presse de la CNAF précise que ce test devra être réalisé dans les conditions fixées par le décret du 8 janvier 2021.

Le personnel des crèches ou des Mam lui-même en arrêt de travail dérogatoire à la suite de symptômes évocateurs de la Covid-19, et dans l’attente d’un test de détection, peut également ouvrir droit à l’aide exceptionnelle.

Pour rappel, le montant de l’aide s’élève à :

  • 17 € par jour et par place fermée pour les gestionnaires employant des salariés de droit privé
  • 27 € par jour et par place fermée pour les gestionnaires employant des salariés de droit public

Cette aide, financée par le fonds national d’action sociale de la CNAF, vient compléter l’aide de l’État au titre de l’activité partielle. Pour rappel, durant le 1er confinement, 94 % des places en crèche en avaient bénéficié.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.