L’Assurance chômage serait à l’équilibre en 2019 et excédentaire en 2020

PUBLIÉ LE :
L’Assurance chômage serait à l’équilibre en 2019 et excédentaire en 2020
fotolia

Début juin la Commission des comptes de la Sécurité sociale affirmait que les comptes de la Sécu seraient bientôt à l’équilibre, jeudi 13 juin, c’est le bureau de l’Unédic, qui affirme que l’Assurance chômage pourrait être à l’équilibre dès 2019. Les données qu’elle publie prévoient même un excédent de 1,6 milliard d’euros en 2020.

En 2017, les comptes de l’Assurance chômage étaient déficitaires de 3,4 milliards d’euros et les prévisions précédentes tablaient sur un déficit de 600 millions d’euros pour 2019. Pour l’Unédic, l’amélioration spectaculaire de ses prévisions tiendrait au dynamisme de la croissance qui stimule l’emploi, réduisant le nombre de chômeurs indemnisés et augmentant le nombre de cotisations versées.
Par ailleurs, le bureau estime que le redressement des comptes est également dû à la convention chômage conclue entre les partenaires sociaux en 2017, qui a modifié les règles applicables au régime et permis une économie estimée à 930 millions d’euros par an.

Les prévisions sont donc au vert : + 1,6 milliard d’euros en 2020 et 3,6 milliards d’euros en 2021.

Ces excédents permettront de ramener la dette de l’Assurance chômage à 29,8 milliards en 2021 après qu’elle a atteint les 35 milliards d’euros en 2019.

Pour l’Unédic, « un désendettement total est possible », à condition que la phase de croissance de l’économie soit longue et conséquente pour permettre de compenser les déficits passés.

« Depuis 2009, les partenaires sociaux assument que l’Assurance chômage soit en déficit et que sa dette augmente, pour que le régime joue pleinement son rôle de stabilisateur social et économique face à la crise. Pour fonctionner, ce pilotage de moyen terme nécessite que les déficits des années de crise soient compensés par les excédents des années de croissance, à la faveur de la forte relation entre l’état de l’économie et le solde du régime.

Pour assurer la pérennité financière de l’Assurance chômage, il est donc nécessaire que les excédents dégagés à partir de 2020 soient alloués au désendettement du régime. »

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.