La prévention : Cœur de l’axe stratégique du PST 3

PUBLIÉ LE :
La prévention : Cœur de l’axe stratégique du PST 3

Les plans santé au travail (PST), créés en 2005, constituent la feuille de route du gouvernement en matière de santé au travail. Dans son discours à mi-chemin du 3ème PST pour 2016-2020, La Secrétaire d’Etat Christelle Dubos est revenue sur les avancées du plan avec les acteurs de la prévention.

Le PST 3 devait répondre à des problématiques telles que le vieillissement de la population active ou les inégalités sociales et territoriales de santé, se traduisant notamment par un différentiel d’espérance de vie entre les différentes catégories sociales. Ces situations s’étaient traduites dans le contenu du Plan par « l’ambition d’un renouvellement profond de la politique de santé », ayant pour axes stratégiques une politique de prévention qui anticipe les risques professionnels plutôt qu’une vision essentiellement réparatrice, et la qualité de vie au travail.

Christelle Dubos a indiqué que « ces orientations structurantes sont désormais intégrées dans la Stratégie nationale de santé et le Plan national de santé publique ». L’objectif est de mettre en place, pour l’ensemble des milieux professionnels, une politique globale de santé et de qualité de vie au travail pour :

  • Développer la prévention en milieu professionnel en améliorant la coordination des acteurs
  • Intensifier les politiques de prévention de la désinsertion professionnelle en renforçant la coordination entre les médecins
  • Renforcer la promotion de comportements favorables à la santé dans tous les milieux professionnels
  • Ou encore intensifier l’opération « Moi(s) sans tabac »

La prévention primaire est au cœur de ce PST 3. Au cours de l’année 2018, de nombreux travaux parlementaires proposaient d’ailleurs des évolutions du systèmes qui confirmaient la mise en avant de la prévention. Dans cette optique, la Secrétaire d’Etat a annoncé qu’une « concertation sera prochainement lancée en préparation d’une future réforme de la santé au travail. Cette réforme poursuivra deux objectifs majeurs : accompagner les entreprises pour faire émerger une véritable culture de prévention et favoriser le maintien en emploi des travailleurs confronté à un accident de la vie ou du travail ».

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.