La perte d’autonomie reste la crainte principale des seniors face à la vieillesse

PUBLIÉ LE :
La perte d’autonomie reste la crainte principale des seniors face à la vieillesse
fotolia

D’après l’enquête d’Happy Senior réalisée par l’IFOP pour le Groupe Duval, 75 % des seniors (50 ans et plus) interrogés citent la perte d’autonomie comme principale angoisse lorsqu’ils envisagent leur avenir.

Parmi leurs préoccupations principales se trouvent également la crainte d’une baisse des capacités financières (36 %) et le coût des prestations de maintien à domicile ou de la prise en charge en établissement spécialisé (34 %).

Parmi les préoccupations secondaires, le désengagement des pouvoirs publics dans la santé et le social (21 %), l’absence de professionnels pour la prise en charge (18 %) ou encore de proches (16 %) sont cités comme des craintes liées à la vieillesse par près de 2 séniors sur 10.

Déménager dans un établissement pour personnes âgées ?

Pour 42 % des répondants, c’est principalement l’anticipation de la perte d’autonomie qui les pousse à envisager de quitter leur domicile pour vivre dans un établissement spécialisé. Plus encore, ils sont 26 % à souhaiter que cette perte d’autonomie n’impacte pas leurs enfants et petits-enfants.

Cette solution est également envisagée pour son aspect médicalisé (18 %), pour les services proposés (11 %) ou par le fait de ne pas vivre seul ou isolé (10 %).

59 % des seniors sont intéressés par les résidences seniors

Pour les répondants, les avantages que représentent les résidences seniors sont le fait de vivre dans un appartement individuel (61 %) et l’autonomie (51 %).

Ils citent également les services d’aides à la personne (44 %) ou les accompagnements quotidiens dont peut bénéficier les résidents (38 %).

Enfin, le cadre de vie (20 %) ou les loisirs (11 %) passent pour des avantages plus accessoires.

Près de 60 % des seniors envisagent un déménagement en résidence seniors pour son environnement sécurisé et son service 24h/24, 7j/7.

Comment financer un séjour en résidence senior ?

Déménager en résidence senior semble une solution envisageable pour une majorité de sénior, mais encore faut-il pouvoir le financer.

48 % des 50 ans et plus veulent trouver un financement qui n’impacterait pas leur patrimoine, mais 38 % estiment qu’ils pourront vendre leur maison et 24 % qu’ils utiliseront leur retraite. Seuls 12 % pensent pouvoir utiliser des revenus issus du patrimoine.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.