La moitié des Français est opposée à la réforme des retraites (sondage Elabe)

PUBLIÉ LE :
La moitié des Français est opposée à la réforme des retraites (sondage Elabe)
Adobe Stock

Après 18 mois de concertation, le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye présentera ses recommandations aux partenaires sociaux le 18 juillet prochain. Après ce rendez-vous, s’ouvrira la seconde phase de la concertation destinée à élaborer le projet de loi, désormais attendu pour 2020.

Le contenu de cette réforme est d’autant plus attendu que les Français semblent partagés sur le projet de retraite universelle. Comme le révèle le sondage Elabe, pour Les Echos, Radio classique et l’Institut Montaigne : 47 % y sont opposés dont 24 % très opposés, 27 % y sont favorables et 25 % n’y sont ni favorables ni opposés (1 % n’a pas d’opinion).

Une opposition marquée chez les plus jeunes, les plus de 50 ans et les ouvriers

L’étude Elabe montre qu’aucune catégorie sociale n’est majoritairement favorable à la réforme, mais l’opposition est particulièrement forte chez les jeunes (18-24 ans et 25-34 ans) pour lesquels 42 % sont contre, et chez les 50-64 ans (53 % contre).

L’enquête constate qu’une majorité relative est favorable chez les cadres et professions intellectuelles supérieures (43 %) et chez les retraités (39 %). En revanche, les catégories sociales moyennes et inférieures sont opposées au projet de réforme (55 %), en particuliers les ouvriers (58 %) et les habitants des moyennes agglomérations (55 %).

Travailler plus longtemps et voir sa pension baisser

Interrogés sur les inconvénients de la réforme de retraite universelle, les répondants citent à 74 % le fait de travailler plus longtemps et à 74 % le fait de voir le montant des pensions de retraites diminuer. En effet, parmi les mesures annoncées figure la mise en place d’un âge d’équilibre, situé à 64 ans, avant lequel la pension de retraite subira une minoration. Ainsi, même si l’âge légal de départ reste à 62 ans, cette disposition vise à inciter les Français à poursuivre une activité professionnelle ou à mettre en place des solutions privées.

À NOTER

L’union des cadres CGT a lancé un simulateur en ligne, construit à partir des données du conseil d’orientation des retraites (COR), qui permet de comparer, par génération, le montant moyen des futures retraites par rapport à celles d’aujourd’hui.

D’ailleurs, parmi les raisons opposables à la réforme, les personnes interrogées citent également à 59 % le fait de devoir faire appel à des organismes privés pour préparer sa retraite et à 46 % le fait que le montant de la pension de retraite ne saura connu qu’au dernier moment.

Sur les avantages de la réforme, les Français ont cité, le fait de pouvoir choisir librement s’ils veulent travailler moins ou plus, notamment grâce à la mise en place de l’âge d’équilibre (46 % des citations) et le fait que l’âge légal reste inchangé (39 %).

En janvier, les deux tiers des Français étaient favorables au principe de la mise en place d'un régime universel par points, car il symbolisait un gage d'équité. C’est le fameux « un euro cotisé donnera les mêmes droits de retraite pour tous ». Cette philosophie semble avoir perdue des adeptes puisque le sondage Elabe révèle que 39 % seulement des répondant sont favorables à l’unification des régimes de retraite qui permettra une plus grande équité.

Parmi les raisons en faveur de la réforme sont aussi citées le maintien d’un système de retraite solidaire (36 %) et la préservation de l’équilibre financier des régimes (34 %).

Enfin, pour 20 % des personnes interrogées cette réforme n’a aucun avantage.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.