La DREES nous livre un panorama complet de la retraite en France

PUBLIÉ LE :
La DREES nous livre un panorama complet de la retraite en France
fotolia

Ce mercredi 16 mai, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie Les retraités et les retraites - édition 2018, un ouvrage qui rassemble des travaux et des chiffres sur la question des retraites et de l’invalidité. Le Service statistique y recense principalement les chiffres de l’année 2016 qui apportent un éclairage sur l’importante réforme des retraites qui se prépare.

D’après l’étude, fin 2016, 16,1 millions de retraités de droit direct (soit 149 000 personnes de plus qu’en 2015) percevaient une retraite moyenne de 1 461 € bruts par mois (soit 0,9 % de plus qu’en 2015). L’augmentation du nombre de retraités a ralenti par rapport à l’augmentation connue entre 2010 et 2014 (+ 186 000 retraités par an en moyenne).

Parmi les personnes à la retraite, 553 000 bénéficient du minimum vieillesse et 68 000 ne perçoivent rien.

Le montant moyen de la pension (droit direct) des retraités résidant en France s’établit à 1 461 € bruts mensuels : 1 091 euros bruts par mois pour les femmes, soit 42 % inférieure à celle des hommes qui s’établit en moyenne à 1 891 euros bruts.

D’après la DREES, cet écart entre les femmes et les hommes se réduit à 29 % si l’on tient compte de la pension de réversion dont les femmes bénéficient majoritairement.

Pour les retraités, les pensions représentent 80 à 90 % de leurs ressources. En ajoutant les revenus du patrimoine, des prestations sociales et d’éventuels revenus d’activité, leur niveau de vie médian s’élève à 1 760 € par mois. Ce qui est supérieur au niveau de vie de l’ensemble de la population qui s’établit à 1 690 € mensuels.

Pourtant, selon le Baromètre d’opinion 2017 de la DREES, 67 % des non-retraités pensent que leur niveau de vie à la retraite sera plus faible que celui de la population générale.

Les trois quarts des Français souhaiteraient dans l’idéal partir à la retraite à 60 ans ou avant, mais un non-retraité sur sept estime que cela lui sera possible. Fin 2016, l’âge moyen de départ à la retraite est de 61 ans et 10 mois, il était de 60 ans et 6 mois en 2010.

Si le passage direct entre emploi et retraite est la situation la plus courante, 3,3 % des retraités exercent une activité rémunérée en dispositif cumul emploi-retraite et près de la moitié des assurés connaissent au moins une fois une période significative de chômage, de maladie ou d’invalidité, et certains d’entre eux sont totalement absents du marché du travail et de tous dispositifs publics entre ces deux âges.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.