La 24e Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées se tient du 16 au 22 novembre

PUBLIÉ LE :
La 24e Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées se tient du 16 au 22 novembre
Adobe Stock

Actuellement, le taux de chômage des personnes en situation de handicap s’élève à 16 %, c’est deux fois plus que la moyenne nationale et ce, malgré l’obligation d’emploi des personnes handicapées* à hauteur de 6 % de l’effectif de l’entreprise. Part qui n’est toujours pas atteinte, avec des taux d’emploi fixés à 3,9 % dans le secteur privé et 5,83 % dans le public.

Afin de lever les préjugés sur l’emploi et le handicap, la Semaine européenne de l’emploi des personnes handicapés (SEEPH) est organisée chaque année par l’Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (l’ADAPT). La nouvelle édition se tient du 16 au 22 novembre 2020 dans un contexte miné par la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19.

Pour l’occasion, des conférences, salons professionnels et ateliers physiques ou en ligne sont organisés dans toute la France ; l’ensemble de ces manifestations est répertorié sur le site web dédié : www.semaine-emploi-handicap.com.

Au cœur de cette 24e édition de la SEEPH, trois thématiques sont mises à l’honneur :

  • le numérique, qui peut constituer un levier pour accélérer l’inclusion des personnes handicapées dans l’emploi : il s’agit notamment de faire le point sur l’accessibilité des outils de travail, les impacts et opportunités du télétravail pour l’activité professionnelle et le niveau d’emploi des personnes handicapées, etc. ;
  • l’école inclusive : matrice de toute politique d’insertion professionnelle des personnes souffrant d’un handicap, l’école inclusive a pour missions de faciliter l’accueil des enfants en situation de handicap et de préparer les jeunes enfants, dès leur toute première scolarisation, à devenir acteurs d'un changement de regard et de posture vis-à-vis du monde de l'emploi. Il s’agit également de réfléchir à l’amélioration des transitions entre le temps de formation et le monde du travail afin de limiter les ruptures de parcours ;
  • le handicap invisible : maladie chronique et psychique, dyslexie, diabète, etc., représentent 80 % des situations de handicap en France. L’enjeu est de savoir comment mieux identifier le handicap invisible de l’école à l’entreprise afin d’accompagner au mieux les personnes concernées.

Obligation d’emploi des personnes handicapées

*L’obligation d’emploi de travailleurs handicapés concerne tout employeur occupant au moins vingt salariés.

Son effectif salarié doit comprendre au moins 6 % de travailleurs handicapés.

À défaut, l’employeur devra s’acquitter d’une contribution auprès de l’AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) pour le secteur privé ou au FIPHFP (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) pour le secteur public.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.