Indemnité journalière maladie : quel montant allez-vous percevoir en 2020 ?

PUBLIÉ LE :
Indemnité journalière maladie : quel montant allez-vous percevoir en 2020 ?
Adobe Stock

En cas d’arrêt de travail pour maladie, la Sécurité sociale peut verser aux travailleurs indépendants et aux salariés, sous conditions (durée d’affiliation, de cotisations, etc.), une indemnité journalière (IJ), afin de pallier la perte de salaire.

Le montant de l’indemnité journalière maladie est encadré et revalorisé au 1er janvier de chaque année, suivant l’évolution du SMIC et du Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS).

Indemnité journalière maladie : comment est calculé son montant ?

L’IJ maladie est calculée comme suit :

  • Si l’assuré est salarié, le montant des IJ maladie s'élève à 50 % du salaire journalier de base
  • Si l’assuré est travailleur indépendant, l’indemnité journalière maladie est calculée en fonction de son revenu professionnel : IJ = 1/730 X Revenu annuel moyen des 3 dernières années

Dans tous les cas, le montant de l’IJ maladie est plafonné.

Quel est le montant de l’IJ maladie en 2020 ?

Le tableau ci-dessous reprend le montant des indemnités journalières versées au 1er janvier 2020 :

Salariés

Année

Plancher

Plafond

Majoration pour enfants : à partir de 3 enfants à charge et du 31ème jour d’arrêt*

2020

-

45,55 €/jour

60,73 €/jour

Travailleurs indépendants (hors micro-entrepreneurs)

2020

22,54 €/jour

56,35 €/jour

-

Travailleurs indépendants : micro-entrepreneurs

En dessous de 3 982,80 € par an en 2020 de revenu annuel moyen pour les 3 dernières années, l'IJ est nulle.

2020

5,46 €/jour

56,35 €/jour


*La loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 a prévu la suppression de la majoration applicable à compter du 31e jour d’arrêt de travail, pour les assuré ayant au moins 3 enfants à charge. Cette disposition s’appliquera à compter des arrêts prescrits au 1er juillet 2020 et à ceux prescrits avant cette échéances mais qui n’auront pas atteints les 30 jours consécutifs au 1er juillet.

À NOTER

Le salarié peut également percevoir, sous conditions, des indemnités complémentaires versées par l’employeur. En effet, le contrat de travail ou la convention collective peuvent prévoir le maintien total ou partiel du salaire en cas d’arrêt de travail pour accident ou maladie non professionnelle.

Indemnité journalière et délai de carence

L’indemnité journalière maladie de la Sécurité sociale est versée après un délai de carence :

  • Salarié : les IJ maladie sont versées au 4e jour, après un délai de carence de 3 jours
  • Travailleur indépendant :
    - en cas de maladie ou d'accident nécessitant un arrêt supérieur à 7 jours : versement à partir du 4ejour inclus (délai de carence de 3 jours)
    - en cas de maladie ou d'accident : versement à partir du 8ejour (délai de carence de 7 jours). Les arrêts de travail d'une durée inférieure ou égale à 7 jours ne sont donc pas indemnisés
    - en cas d'hospitalisation ou d'arrêt supérieur à 7 jours : versement à partir du 4ejour inclus (délai de carence de 3 jours)

À NOTER

La LFSS pour 2020 a supprimé le délai de carence de 3 jours applicable aux arrêts de travail initiaux prescrits lors d'un mi-temps thérapeutique.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.