Généralisation de la téléconsultation en France : coup d’envoi le 15 septembre

PUBLIÉ LE :
Généralisation de la téléconsultation en France : coup d’envoi le 15 septembre
Fotolia

L’arrêté du 1er août 2018 publié au Journal officiel du 10 août 2018, acte la généralisation de la téléconsultation en France au 15 septembre prochain.

Dans moins d’un mois, il sera donc possible de consulter un médecin à distance, par vidéotransmission pour assurer un suivi post-opératoire, effectuer un renouvellement d’ordonnance chronique ou encore, poser un diagnostic simple.

Les téléconsultations, prises en charge par la Sécu aux taux classiques, permettrons d’offrir un meilleur accès aux soins.

Faciliter l’accès aux soins et lutter contre les déserts médicaux

L’objectif du déploiement de la téléconsultation est d’offrir un meilleur accès aux soins aux assurés résidant en EHPAD ou dans des déserts médicaux : « le recours aux actes de télémédecine devrait ainsi faciliter l'accès aux soins notamment dans les zones sous denses en offre de soins en permettant aux patients d'obtenir une prise en charge et un suivi plus rapides susceptibles dans certaines situations de prévenir certaines hospitalisations et ré-hospitalisations et de diminuer le recours aux urgences », précise l’arrêté.

Des consultations remboursées par la Sécurité sociale

Pour donner droit à un remboursement de l’Assurance maladie, les téléconsultations devront s’inscrire dans le cadre du parcours de soins coordonnés.

Ces consultations nécessiteront obligatoirement le consentement du patient et seront facturées sur la base de 25 € pour un généraliste et 30 € pour un spécialiste.

Comme pour les consultations classiques, le taux de prise en charge de la Sécurité sociale, pour les actes de téléconsultation s’élève à 70 % (100 % pour les soins concernant des affections de longue durée).

Comment se passe une consultation de télémédecine ?

La consultation devra être réalisée par vidéotransmission. Le patient devra donc obligatoirement disposer d’un ordinateur ou d’une tablette munie d’une webcam.

Dans la pratique, pour effectuer une téléconsultation, il suffira à l'assuré de prendre un rendez-vous en ligne.

Il recevra ensuite un lien sécurisé par email qui permettra la connexion vidéo avec le médecin.

Une fois la consultation terminée, le médecin enverra une ordonnance et le paiement s’effectuera sur une plateforme spécifique.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.