Faut-il alimenter vos contrats d’épargne retraite et salariale en 2018 ?

PUBLIÉ LE :
Faut-il alimenter vos contrats d’épargne retraite et salariale en 2018 ?
Fotolia

Le prélèvement à la source aura bien lieu…et « l’année blanche » aussi. Du coup, le système dérogatoire de déduction fiscale mis en place fin 2017 pour les produits d’épargne retraite est maintenu. A bientôt 10 semaines de la fin de l’année, il devient urgent de vous poser les bonnes questions :

Faut-il verser cette année dans votre plan d’épargne retraite populaire (PERP) ou dans un contrat assimilé (Préfon, Corem, CRH) ou encore dans votre plan d’épargne retraite entreprise (pour la partie facultative), même si vous bénéficiez d’un avantage fiscal réduit ?

Faut-il privilégier un versement volontaire dans votre plan d’épargne entreprise (PEE) ou dans votre plan d’épargne retraite collectif (PERCO) et bénéficier d’un abondement de votre employeur ?

Faut-il tout simplement passer son tour en 2018 en attendant que la loi PACTE et son jeu d’ordonnances définissent le nouveau cadre juridique et fiscal de l’épargne retraite, qui, a priori, sera fixé dans un an ?

Il n’y a pas de solution standard.

Bien évidemment si votre objectif est de compléter coute que coute votre retraite de base et complémentaire par des produits de capitalisation, il est conseillé de maintenir votre effort d’épargne.

Attention, malgré le projet de loi PACTE qui assouplit la sortie en capital, rien ne certifie à ce jour que les versements effectués en 2018 pourront bénéficier de cet avantage. Seules les ordonnances pourront certifier cet aspect.

Reste la question fiscale qui occupe une large place, qu’on le veuille ou non, dans le choix d’alimenter un placement d’épargne retraite par capitalisation en rappelant que plus vous êtes imposé, plus l’intérêt d’adhérer à ce type de solutions est important.

À NOTER

En cas de revenus exceptionnels en 2018, sachez que l’épargne retraite présente un véritable intérêt sur l’exercice.

L’épargne salariale obéit à d’autres mécanisme et peut constituer une solution attractive si vous êtes faiblement imposé grâce à l’abondement de l’employeur.

Comme chaque fin d’année, les professionnels vous attendent pour faire le point, il ne faut pas hésiter à les rencontrer car seule une réponse personnalisée en fonction de votre situation et de vos attentes peut avoir un sens.

Calcul de la déduction fiscale épargne retraite spéciale « année blanche »

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.