Est-ce la fin du régime de sécurité sociale étudiant ?

PUBLIÉ LE :
Est-ce la fin du régime de sécurité sociale étudiant ?
fotolia

Mardi 10 octobre, les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche aux représentants des mutuelles étudiants annonçait vouloir supprimer le régime étudiant de sécurité sociale. Il serait intégré au régime général courant 2018.

L’assurance maladie de base des étudiants a été déléguée en 1948 à la Mutualité nationale des étudiants de France (MNEF), devenue la Mutuelle des étudiants (LMDE). À partir de 1972, l’assurance de base a été confié à une dizaine de mutuelles régionales, qui proposent également des offres de complémentaires santé.

« On nous a expliqué que les étudiants relevaient du droit commun et que les acteurs existants pouvaient continuer à intervenir sur des missions de prévention et de promotion de l'accès aux soins, sans que ce soit très clair » a rapporté le président du groupe de mutuelles étudiantes régionales EmeVia, Ahmed Hegazy, au lendemain d'une réunion de représentants des ministères et des mutuelles à l’AFP. Il prédit un « accident industriel ».

Son homologue de la LMDE, Romain Boix, a confirmé que le gouvernement « souhaite mettre fin à la délégation de gestion du régime étudiant ».

Selon Ahmed Hegazy, la bascule vers le régime général serait prévue pour septembre 2018. Il évoque un amendement au projet de loi de financement de la sécurité sociale 2018.

Dans un communiqué de presse, le Gouvernement confirme qu'une discussion autour de la question du rattachement des étudiants au régime général est en cours : « Les ministres étudient actuellement toutes les modalités qui permettront d’intensifier les actions de prévention et d’améliorer l’accès, l’offre et le coût des soins des étudiants. La suppression du RSSE fait partie des pistes étudiées, de nombreux rapports ayant montré qu’il tendait à complexifier l’accès aux soins. Des propositions seront formulées dans les prochaines semaines par les ministres. »

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.