Emmanuel Macron enterre la réforme des retraites… jusqu’en 2022

PUBLIÉ LE :
Emmanuel Macron enterre la réforme des retraites… jusqu’en 2022

Lors de son allocution télévisée de ce mardi 09 novembre, Emmanuel Macron a annoncé que les « conditions n’étaient pas réunies » pour relancer la réforme des retraites avant la fin du quinquennat.

Promesse de campagne, cette réforme avait été reportée sine die en 2020 à la suite de l’éclatement de la crise sanitaire, laquelle perdure encore actuellement. Ce report à l’après-2022 répond par ailleurs, selon le Chef de l’État, au « souhait unanime exprimé par les organisations syndicales et professionnelles de concentrer les efforts sur la reprise » ainsi qu’au « besoin de concorde en ce moment que vit [la] nation ».

Emmanuel Macron a toutefois estimé qu’il faudrait prendre, dès 2022, des « décisions claires » qui « feront légitimement l'objet de débats » au cours de la prochaine présidentielle. Ces décisions impliqueront notamment de travailler plus longtemps à travers un report de l'âge légal de départ en retraite, de converger vers un système plus juste qui se solderait par une disparition des régimes spéciaux, d’harmoniser les règles entre le public et le privé et de faire en sorte qu'au terme d'une carrière complète, aucune pension ne puisse être inférieure à 1 000 euros. L’objectif affiché : préserver les pensions des retraités et la solidarité entre les générations.

Enfin, le Président a évoqué la possibilité de « partir en retraite progressivement, d'accumuler des droits plus rapidement pour celles et ceux qui le souhaitent » et « d'encourager le travail au-delà de l'âge légal aussi pour celles et ceux qui en ont envie ».

Dans son rapport publié le 21 octobre, la Cour des comptes a également livré quelques recommandations en matière de réforme des retraites. En effet, selon les Sages de la rue Cambon, l’équilibre du système des retraites ne pourra être atteint que par le bais d’un recul de l'âge du départ à la retraite ou d’une baisse des pensions.

Le déficit du système des retraites s’est massivement creusé en 2020, s’établissant selon le rapport annuel du Conseil d’orientation des retraites (COR) à 18 milliards d’euros (13 milliards d’euros si l’on prend en compte le versement ponctuel de 5 milliards d’euros effectué par le Fonds de réserve pour les retraites). S’il devrait passer sous la barre des 10 milliards d’euros en 2021, en raison notamment de la reprise de l’activité économique, une réforme est impérative pour sauver un système que beaucoup considèrent comme étant à bout de souffle ou encore peu équitable. Ce sujet hautement explosif se taillera sans nul doute une place de choix lors des débats entre les candidats à la présidentielle.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.