Déjà 835 millions d’euros exonérés au titre des heures supplémentaires

PUBLIÉ LE :
Déjà 835 millions d’euros exonérés au titre des heures supplémentaires
Adobe Stock

L’heure est au premier bilan pour l’exonération des heures supplémentaires, dispositif prévu dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019. D’après les relevés de l’Acoss, 835 millions d’euros ont été exonérés, seulement 6 mois après l’entrée en vigueur de la mesure.

Exonération de cotisations salariales sur les heures sup’

Pour rappel, cette exonération devait être appliquée à compter de septembre 2019. Grâce à la loi du 24 décembre 2018 portant mesures d’urgence économiques et sociales, la mesure a finalement été appliquée dès le 1er janvier 2019.

Cette exonération s’applique sur la part salariale des cotisations d’origine légale dues au titre de l’assurance vieillesse et veuvage (y compris retraite complémentaires), dans la limite de 5 000 € par salarié et par an. Seules la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution à la réduction de la dette sociale (CRDS) restent dues.

Le montant maximum de l’exonération est de 11,31 % de la rémunération du salarié.

Une moyenne de 34 heures supplémentaires par trimestre

7,2 millions de salariés, soit près de 40 % des salariés du privé, ont effectué des heures supplémentaires au second trimestre 2019. En moyenne, ils réalisent 34 heures sup’ sur le trimestre, rémunéré en moyenne 15,6 € par heure. Cette rémunération représente environ 10,1 % de la rémunération totale des salariés qui en bénéficient, un chiffre qui augmente dans les entreprises de moins de 10 salariés, où la rémunération pour les heures supplémentaires représente 12 % de la rémunération totale.

Les salariés des petites entreprises (moins de 50 salariés) réalisent environ 40 heures supplémentaires sur le trimestre, là où les salariés des entreprises de plus de 2 000 salariés en réalisent moitié moins (19,5 heures).

Pour le second trimestre 2019, le montant de l’exonération est estimé à 411 millions d’euros, soit environ 60 € par salarié concerné.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.