Covid-19 : les députés donnent leur feu vert à une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin 2021

PUBLIÉ LE :
Covid-19 : les députés donnent leur feu vert à une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin 2021
assemblee-nationale.fr

Alors que l’état d’urgence sanitaire qui a débuté en octobre dernier devait prendre fin au 16 février 2021, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture, ce mercredi 20 janvier, une prorogation de la période d’exception jusqu’au 1er juin 2021 par 113 voix contre 43 et ce, contre l’avis de la gauche et de la droite.

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, le Gouvernement pourra être amené, au-delà du 16 février, à durcir les restrictions sur le plan des libertés publiques ou en imposer de nouvelles et à sanctionner en cas de non-respect des mesures mises en place.

« Je comprends la lassitude et le souhait de sortir de la crise, mais ne nous pouvons nous priver d'aucun outil pour combattre le virus », a déclaré Olivier Véran, le ministre de la Santé dans l'hémicycle, insistant, « la circulation de l’épidémie se maintient à un niveau élevé et tend à s’accélérer de nouveau. […]. L’épidémie est sur un fil ».

Du côté de l’opposition, cette prolongation ne passe pas. « Ça suffit, les pleins pouvoirs. Nous ne voulons plus vous donner les mains libres », s’est notamment insurgé le député de la France insoumise (LFI) du Nord, Ugo Bernalicis

Le texte sera examiné par le Sénat le 27 janvier prochain avant de donner lieu à une adoption définitive avant le 16 février, date marquant initialement la fin de l’état d’urgence.

Selon Gérard Larcher, le président LR du Sénat, il faudrait réduire la prolongation de l’état d’urgence sanitaire d’un mois : « la fin avril et les deux mois et demi de rythme [entre chaque prolongation] nous semblent importants », a-t-il notamment déclaré, et ce, « pour qu'à chaque fois le gouvernement revienne devant le Parlement et qu'à chaque fois nous discutions de l'opportunité de l'urgence ».

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.