Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) : le dispositif est prolongé jusqu’au 30 juin 2021

PUBLIÉ LE :
Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) : le dispositif est prolongé jusqu’au 30 juin 2021
Adobe Stock

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est un dispositif d’accompagnement renforcé mis en place par le Pôle emploi. Il s’adresse aux salariés visés par une procédure de licenciement économique.

Il permet de bénéficier d'un ensemble de mesures favorisant un retour accéléré à l'emploi

Tous les salariés ne sont pas éligibles au CSP, le dispositif est proposé aux salariés concernés par une procédure de licenciement économique et qui remplissent les conditions suivantes :

  • Ils sont bénéficiaires de l’ARE
  • Ils sont aptes à l’emploi

Le contrat de sécurisation professionnelle prévoit la mise en oeuvre des actions suivantes :

  • Phase de pré-bilan avec entretien et évaluation des compétences et d’orientation professionnelle
  • Mise en place de mesures d’accompagnement (périodes de formation, périodes de travail rémunéré)
  • Aide à la reprise d’un emploi

Alors que le dispositif devait prendre fin au 30 juin 2019, l’avenant n°4 du 12 juin 2019 à la convention du 26 janvier 2015, l’a reconduit jusqu’au 30 juin 2021. Le document reste toutefois en attente d’agrément par le ministère du Travail.

Les dispositions de cette convention seront applicables aux salarié concernés à compter du 1er juillet 2019.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.