Conséquences sur la retraite de la revalorisation du SMIC en 2018

PUBLIÉ LE :
Conséquences sur la retraite de la revalorisation du SMIC en 2018
fotolia

La revalorisation du SMIC au 1er janvier 2018 entraîne une évolution de certains paramètres en matière de retraite, notamment à propose de la réversion, de la validation des trimestres, du minimum contributif et de l’assurance volontaire.

Revalorisation des plafonds de ressources pour la réversion

La pension de réversion est une rente versée par le régime de retraite du/de la conjoint(e)/partenaire décédé au/à la conjoint(e)/partenaire survivant. La pension vise à garantir au survivant du couple un certain niveau de ressource.

La rente sera égale à une fraction de la pension principale versée au/à la conjoint(e)/partenaire décédé. Il existe des plafonds au-delà desquels la pension de réversion n’est plus versée. Au 1er janvier 2018, les plafonds de ressources sont désormais de :

  • 20 550,40 €/an pour une personne seule
  • 32 880,64 €/an pour un couple

Salaire permettant de valider un trimestre

Les trimestres cotisés correspondent aux périodes d’assurance ayant donné lieu à versements de cotisations. Pour acquérir des trimestres, il est nécessaire de cotiser sur une assiette de revenus minimum. Seul le montant de la rémunération permet de valider des trimestres et non la durée du travail.

Pour valider un trimestre, il est nécessaire de cotiser sur un revenu minimum équivalent à 150 fois le montant horaire du SMIC en vigueur au 1er janvier de l'année considérée.

Le salaire de référence à retenir pour 2018 est de :

  • 1 482 € pour la validation d’un trimestre
  • 2 964 € pour la validation de 2 trimestres
  • 4 446 € pour la validation de 3 trimestres
  • 5 928 € pour la validation de 4 trimestres

Attribution du minimum contributif

Le montant minimum de la retraite de base dans les régimes alignés est appelé minimum contributif. Pour en bénéficier, l’assuré doit :

  • Atteindre le taux plein
  • Liquider toutes ses pensions de retraite dans les régimes de base et complémentaire
  • Le montant de ses pensions ne doit pas dépasser un plafond défini, revalorisé en 2018 : 1 160,04 €/mois en 2018.

Assurance volontaire des personnes chargées de famille ou parent foyer

Les personnes chargées de famille peuvent s’assurer volontairement pour le risque vieillesse. La cotisation est calculée à partir d’un taux de 17,75 % en 2018 et sur une assiette forfaitaire trimestrielle de cotisation de 5 009 €.

Ainsi, le montant de la cotisation est fixé à 889 € par trimestre en 2018.

Pour les parents au foyer, la cotisation est calculée à partir du même taux, mais sur une assiette forfaitaire mensuelle de 1 649,44 €.

Ainsi, le montant de la cotisation est fixé à 293 € par mois en 2018.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.