Assurance chômage : les dernières prévisions sur le financement et le retour à l’équilibre (Unédic)

PUBLIÉ LE :
Assurance chômage : les dernières prévisions sur le financement et le retour à l’équilibre (Unédic)
fotolia

Le Conseil d’administration de l’Unédic a publié jeudi 7 mars la synthèse de sa réunion du 15 février dernier. Elle détaille notamment le financement de l’Assurance chômage en 2019 et la situation de l’Assurance chômage fin 2017.

Quel financement de l'Assurance chômage en 2019 ?

L’Unédic rappelle que la structure de financement de l’Assurance chômage a largement évolué avec la loi Avenir professionnel de septembre 2018.

Ainsi à partir de 2019, près de 40 % des recettes de l’Unédic font l’objet d’un vote annuel par le Parlement dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale.

La loi prévoit également qu’en remplacement des cotisations salariales supprimées au 1er janvier 2019, une part de la collecte de la CSG sur les revenus d’activité est attribuée à l’Unédic, le reste des recettes de l’Assurance chômage continuant à provenir des contributions patronales prélevées sur les salaires.

Par ailleurs, à compter d’octobre 2019, la réduction générale des charges patronales s’appliquera aux contributions d’assurance chômage. Pour certains emplois salariés, elle s’applique dès janvier 2019.

L’Unédic déclare s’être employée « à sécuriser le versement de la participation de l’État au financement de l’Assurance chômage, ainsi que la compensation des mesures d’exonération sur les contributions patronales », depuis le deuxième semestre de 2018, dans le but de sécuriser le niveau de ses recettes en 2019.

L’association affirme que : « les modalités de compensation n’auront pas d’effet sur le niveau global des recettes et sur le cycle de trésorerie de l’Unédic ».

Différé du retour à l’équilibre de l’Assurance chômage

En juin 2018, les prévisions de l’Unédic anticipaient un retour à l’équilibre financier et à des excédents dans les prochaines années liées à une meilleure conjoncture et aux mesures adoptées dans la convention d’assurance chômage 2017.

Cependant, l’Unédic affirme que « la dégradation des perspectives financières constatée depuis le mois de juin dernier se traduit par des dépenses supplémentaires et une moindre réduction du déficit par rapport à la dernière prévision. »

C’est pourquoi, une réduction plus lente du déficit est anticipée pour 2019.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.