Allocation aux adultes handicapés (AAH) : les députés suppriment la prise en compte du revenu du conjoint

PUBLIÉ LE :
Allocation aux adultes handicapés (AAH) : les députés suppriment la prise en compte du revenu du conjoint
assemblee-nationale.fr

Une proposition de loi portée par Yannick Favennec-Becot, député du groupe « Libertés et Territoires » de Mayenne, ayant pour objet « diverses mesures de justice sociale » envers les personnes dépendantes hébergées en EHPAD ou celles souffrant de handicap, a été partiellement adoptée à l’Assemblée, ce jeudi 13 février.

Un nouveau revers cinglant pour le Gouvernement et la majorité, après la polémique sur le congé pour deuil d’enfant.

Parmi les mesures adoptées, l’individualisation de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) et son déplafonnement : désormais, les ressources du conjoint ne seront plus prises en compte dans le calcul du droit à l’allocation. Cette dissociation entre l’AAH et les revenus du conjoint est une revendication de longue date des associations défendant les droits des personnes handicapées, mais également de certains députés, puisqu’elle serait injuste et incohérente.

En effet, alors que le montant de l’AAH a été porté à 900 € au 1er novembre 2019, près de 100 000 bénéficiaires sur les 250 000 vivant en couple se sont vus partiellement ou totalement privés de ce coup de pouce, la prise en compte des revenus de leur conjoint leur ayant fait dépasser le plafond maximum permettant d’en bénéficier.

Par ailleurs, la suppression de la « variation du plafond de ressources en fonction de la situation maritale de l’allocataire » a été votée. Pour cause, l’abaissement du plafond de ressources applicables aux allocataires en couple a eu pour conséquence « d’atténuer l’effet positif » de la hausse de l’AAH.

Le texte de loi aborde également la prestation de compensation du handicap (PCH) - une aide financière destinée à rembourser les dépenses liées à la perte d’autonomie des personnes handicapées, et étend l'âge maximum pour en bénéficier à 65 ans, contre 60 actuellement.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.