Accès aux soins : les difficultés géographiques et financières alimentent l’insécurité des Français quant à leur santé

PUBLIÉ LE :
Accès aux soins : les difficultés géographiques et financières alimentent l’insécurité des Français quant à leur santé
fotolia

Alors que le gouvernement a présenté son offre « reste à charge zéro » ou « 100 % santé » en optique, dentaire et pour les audioprothèses et que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dresse un premier bilan des avancées pour l’accès aux soins dans les territoires, l’accès aux soins et à la santé restent des sujets de préoccupations pour les Français.

Au mois de juin, l’Assurance maladie publiait les résultats du dispositif de renoncement aux soins, révélant qu’1 assuré sur 4 fréquentant les sites d’accueil de la CNAV déclarait avoir déjà dû remettre des soins à plus tard, en particulier à cause d’une couverture sociale insuffisante, pour des raisons financières ou par méconnaissance du système de soins.

Le baromètre Eovi Mcd mutuelle vient confirmer ces données. D’après cette étude, le sentiment global de vulnérabilité des Français est effectivement généré par les difficultés qu’ils rencontrent en termes d’accessibilité géographique, financière ou d’accès à l’innovation médicale.

Des Français en bonne santé… mais inquiets

87 % des personnes interrogées s’estiment en bonne santé, pourtant 6 personnes sur dix se disent préoccupées à ce sujet. D’après les résultats de l’étude, le sentiment de vulnérabilité s’aggrave selon les facteurs qui rendent l’accès à la santé inégal pour tous.

Accessibilité géographique à la santé

25 % des Français rencontrent des difficultés d’accès à la santé liées à leur territoire. Un tiers considère que le manque de services de santé à proximité l’expose à un risque sérieux en cas d’urgence.

Accessibilité financière à la santé

D’après l’étude d’Eovi Mcd mutuelle : 1 Français sur 5 réduit des dépenses de santé pour des raisons financières. Les assurés en mauvaise santé sont davantage confrontés à ces restrictions pour 36 % d’entre elles.

Accessibilité à l’innovation médicale et numérique

Ouverts à l’innovation pour 86 % d’entre eux, la grande majorité des répondants affirment que la médecine a progressé, mais seulement 69 % estiment en bénéficier.

Accès à l’information

44 % des Français affiliés à une complémentaire santé déclarent ne pas bien connaître les droits et les services qu’elle leur offre et près d’un sur quatre estime mal connaître les possibilités de remboursement qu’elle propose.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.