AAH : la bascule vers la retraite est automatique

PUBLIÉ LE :
AAH : la bascule vers la retraite est automatique
Adobe Stock

À compter du 1er juillet 2020, le passage de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) à la pension de retraite sera automatiquement effectué par les Caisses d’allocations familiales (CAF). Mise en place par le décret n° 2020-809 du 29 juin 2020, cette mesure a pour but de limiter les ruptures de droits, et donc les risques pour l’assuré de se retrouver sans ressources, le temps que les démarches administratives soient finalisées.

AAH : faire valoir ses droits à la retraite

Depuis 2017, un assuré peut cumuler l’AAH et sa pension de retraite, dès 62 ans, lorsque son taux d’incapacité est supérieur à 80 %. Dans ce cas de figure, l’AAH est une allocation différentielle, c’est-à-dire qu’elle vient en complément de la pension de retraite jusqu’à un maximum (902,70 €/mois en 2020). Si la pension de retraite de l’assuré est supérieure à ce plafond, l’allocation n’est pas versée.

Jusqu’à présent, les bénéficiaires de l’AAH devaient faire valoir leurs droits à la retraite auprès des caisses auxquelles ils avaient cotisé, pour pouvoir continuer à bénéficier de l’AAH. À partir du 1er juillet 2020, sauf opposition, ce sont les CAF qui se chargeront de liquider leurs droits à la retraite : « Au plus tard six mois avant d'atteindre l'âge […], l'assuré bénéficiaire de l'allocation aux adultes handicapés […] est informé par écrit par la caisse chargée de la liquidation de l'attribution automatique de sa pension de retraite »

Faire valoir ses droits à la retraite est obligatoire pour conserver le bénéfice de l’AAH, même si l’assuré ne peut prétendre à une pension.

Les bénéficiaires de l’AAH, dont le taux d’incapacité est compris entre 50 % et 79 %, ne peuvent pas cumuler AAH et retraite. Ils doivent basculer sur le régime de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) au moment du départ à la retraite.

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.