Invalidité et incapacité de travail

Et si vous n’étiez pas assuré pendant votre randonnée !

Personnes concernées : Dirigeant salarié, Libéral, Salarié

Et pour cet été que fait-on, demande Pierre ?

Et si on faisait une randonnée en montagne, propose Sylvie.

Bonne idée, répondent ensemble Jules et Aline.

Une randonnée mal préparée côté assurance

Les 4 amis trentenaires ont tous envie d’aventures, loin de la ville et de sa pollution. Les années passées, ils préféraient la plage et le soleil. Cette année, ils rêvent de vacances plus sportives et de découvertes.

Pierre et Sylvie sont tous deux professions libérales. Pierre a monté une société de conseil en informatique et Sylvie a développé une activité d’infirmière libérale. Jules et Aline, de leur côté, sont salariés.

A l’heure des vacances, les 4 amis n’ont guère eu le temps de préparer leur randonnée. Ils vont aller un peu à l’aventure. La question s’est posée de savoir s’ils allaient prendre un guide. Pas besoin d’accompagnateur avance Pierre, nous allons faire comme tout le monde, prendre les itinéraires mentionnés sur les cartes. Nous avions fait de l’alpinisme il y a quelques années, nous ne devrions pas avoir de problèmes particuliers.

Absence de garanties pour sports dangereux

Les vacances ont bien commencé. Dans les Alpes, Pierre, Sylvie, Jules et Aline, avancent de refuges en refuges. A plus de 3 000 mètres d’altitude les passages sont un peu plus difficiles. Un peu d’alpinisme est nécessaire. Un soir Pierre fait une très mauvaise chute. Les secours le ramènent dans la vallée. L’accident est grave. Pierre est désormais tétraplégique. Il ne peut plus retravailler.

Ses amis entendent l’aider dans ses démarches administratives. Ils commencent par les organismes de base. La CIPAV, caisse de retraite et de prévoyance de Pierre, ne pourra pas aller au-delà de 5 200 euros par an environ pour la rente d’invalidité, compte tenu de la classe de cotisation (classe A). Puis, ils contactent les assureurs et les banques. Et là, les nouvelles ne sont pas bonnes du tout.

En partant en vacances, les 4 amis n’avaient pas fait attention à leurs garanties d’assurance. Ils n’ont pas souscrit d’individuelle accident et n’ont pas pensé à demander des extensions de garanties à leur assureur.

Ils découvrent ainsi que le trekking et les randonnées pédestres sans guide à plus de 3 000 mètres d’altitude sont exclus du champ de couverture du contrat d’assurance Madelin. Hors au moment de la chute, les vacanciers se situaient dans ces hauteurs.

Idem pour les garanties emprunteurs de Pierre pour son activité et son appartement. L’exclusion des sports à risque y est aussi mentionnée : l’assureur ne couvre pas les sports de montagne sur parois rocheuses.

En clair : Pierre ne pourra pas bénéficier des couvertures de son contrat de prévoyance professionnel ni de la prise en charge par son assureur de prêts des remboursements du crédit.

« La liste des exclusions peut être plus ou moins importante selon les organismes assureurs. Il est donc important de bien les avoir en tête avant de pratiquer un sport ou une activité à risque », explique l’assureur. Des solutions sont possibles, temporaires ou annuelles, mais il convient de prendre le temps pour éviter le drame de la non-indemnisation.

Jules et Aline, couverts par un contrat de prévoyance en entreprise ont interrogé leur responsable du personnel. Ils découvrent eux aussi que les garanties incapacité et invalidité comportent des exclusions similaires pour les sports à risque.

L’année prochaine, ce sera soit des vacances à la plage soit randonnée en montagne… mais bien assurés.

 

  TOUTE ACTIVITÉ RISQUÉE DOIT IMPÉRATIVEMENT ÊTRE BIEN ASSURÉE

Cet article issu de Previssima.fr est soumis au droit d'auteur, protégé par un logiciel anti-plagiat. Toute reproduction, rediffusion ou commercialisation totale ou partielle du contenu, sans l’autorisation expresse de la société Previssima, est interdite. Les informations diffusées sur Previssima.fr (hors forum, commentaires et annuaire) sont toutes vérifiées par un service juridique spécialisé. Toutefois, Previssima ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence de ces données. L'utilisation des informations et contenus disponibles sur l'ensemble du site ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Previssima.