Stratégie de rémunération du dirigeant

Stratégie de rémunération du dirigeant

Bâtir une stratégie de rémunération du dirigeant pertinente suppose tout d’abord de bien choisir son statut social : salarié ou non-salarié. Selon l’option retenue, les montants de cotisations généreront des niveaux de prestations immédiates ou différées qui ne seront pas les mêmes.

Au-delà du statut, une optimisation de la rémunération impliquera de travailler les modes de rémunérations tels que les salaires, revenus professionnels non salariés, revenus de gérance article 62 du Code général des impôts. L’arbitrage entre revenus professionnels et dividendes est un point important sur lequel insistent les professionnels.

L’objectif des stratégies de rémunération est d’amener les dirigeants à optimiser l’ensemble de leurs ressources en payant le juste niveau de charges sociales et d’impôts. Elle implique aussi de savoir mesurer la productivité des cotisations sociales versées et de savoir jouer avec les avantages fiscaux et sociaux des contrats de retraite et de prévoyance en entreprise.

Une fois mises en place ces stratégies peuvent évoluer dans le temps car il est nécessaire de s’adapter à un environnement réglementaire mouvant, pour ne pas dire instable.

Questions pratiques - Stratégie de rémunération du dirigeant

Vécus - Stratégie de rémunération du dirigeant